ARVANDOR #3 Karra Helesh

voir la série ARVANDOR
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

VENTS D'OUEST

Sortie :
ISBN : 2749300037

Résumé de l'album Karra Helesh

Six mois se sont écoulés depuis le dernier combat qui a vu reculer la secte des Obscurs et leur seigneur Balchimaner.
Celui-ci, en fuite, est recherché activement par Duncan et Hornitos qui fouillent les moindres recoins de Kalidonia.
Alysia, quant à elle, est restée à Kermès ou elle participe à la reconstruction et à la réconciliation des différents peuples du pays.
Mais malgré cet optimisme ambiant, le mal n'est pas loin et, entre la vengeance de Balchimaner, les luttes de pouvoir et le retour de vieux démons, l'avenir de Kalidonia semble bien sombre...

Par Ronan, le NC

Notre avis sur l'album Karra Helesh

Moi je dis : ouahhh!! Et je pèse mes mots!
Cette série qui m'avait parue plutôt quelconque avec le premier tome, ne cesse de me surprendre et de révéler de nouvelles qualités. Le scénario qui pouvait un peu laisser dans le brouillard au début commence à distiller des informations sur le comment du pourquoi, et surtout sur le "mais où va-t-on?". Entre le passé des anciens peuples de Arvandor, et leurs liens avec Balchimaner, se tisse une intrigue passionante.
Et je ne parle même pas des dessins qui sur ce tome sont vraiment riches et magnifiques. Le récit et très dense, le nombre de cases par pages frise parfois l'overdose, mais on en a pour son argent !!
Excellent et vivement la suite. Bravo

Par , le

Les albums de la série ARVANDOR

Nos interviews liées

Eric STOFFEL et Olivier THOMAS

Questions pour Olivier Thomas:

Sceneario.com: Olivier, juste quelques mots pour qu'on vous connaisse un peu plus. Comment êtes vous arrivé à la BD?

Olivier Thomas:Par passion ! J'ai été élevé à la BD franco belge, puis au Fluide Glacial. Au lycée je me suis mis à dessiner des planches dans mon coin, et plus tard, alors que j'étais étudiant à Marseille, j'ai suivi les Ateliers de Jean Louis Mourier et Herlé.
Diplôme en poche, j'ai décidé de rester à Marseille que j'aimais bien, mais il n'y avait pas de boulot pour moi, alors je me suis mis au dessin pour en vivre... Ca a précipité les choses : J'ai rencontré Eric Stoffel, avec qui nous avons commencé ARVANDOR [...]

Lire la suite ›