ARTHUR #1 Myrddin le Fou

voir la série ARTHUR
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Conquistador

Genre :

Fantasy

Historique

Sortie :
ISBN : 2840552663

Résumé de l'album Myrddin le Fou

Cette série a pour objectif de mettre en bd les grands récits arthuriens primitifs, c'est à dire antérieurs au moyen âge. Ce 1er tome s'attache à retracer la jeunesse de Myrddin, (plus connu dans nos contrées sous le nom de Merlin) de sa naissance sans père jusqu'à la délivrance de sa folie par Taliesin le barde, en passant par sa rencontre avec le roi Emrys Gwledig et son mariage avec Gwendolyn.

Par Mcfly, le NC

Notre avis sur l'album Myrddin le Fou

A la 1ère lecture, Arthur est déroutant, la profusion de noms en gaëllique imprononçables rendant la lecture et la compréhension du récit peu aisées. Une fois que l'on a compris qu'il ne fallait pas chercher à déchiffrer les noms, les qualités de narrateur de Chauvel permettent d'avancer tranquillement dans le récit, le rythme est lent, on a vraiment l'impression de se laisser conter une légende celtique.
Le dessin réaliste de Lereculey colle parfaitement à l'histoire de Chauvel, et les couleurs de Simon, sans être exceptionnelles, nous immergent totalement dans le récit.
Arthur est une approche inhabituelle des contes et légendes celtiques, ça change des récits traditionnels vus et revus, et c'est très bien comme ça.

Par , le

A vrai dire, une bande dessinée revisitant l'histoire celtique, c'est plutôt courant. Mais une BD arrivant à captiver avec des pavés de texte et un dessin réaliste sans trop de fioritures, là, c'est carrément rare. C'est pourtant le cas d'Arthur, qui malgré une histoire plutôt dense, arrive à nous faire entrer dans l'aventure, même si l'histoire a déjà été écrite il y a bien longtemps.
Pour les noms, je ne serais pas d'accord avec McFly, car je leur trouve du charme, et les sonorités me plaisent assez, car elle ajoute à la densité du récit. de plus, le petit lexique de la fin de la BD permet de retrouver les correspondances entre noms réels de l'histoire celtique, et noms attribués aux personnages de la BD. Il est à mon avis plus aisée de lire la BD comme une BD normale, puis ensuite, avec le lexique, de la relire, pour faire le parallèle entre histoire en bulles et Histoire.
En résumé, si d'un premier abord j'ai été un peu rebuté par une BD historique, j'ai été agréablement surpris en lisant cette BD, qui m'a captivé du début à la fin. Les dessins ne sont pas en reste, et conviennent parfaitement à une BD d'histoire, dans un style réaliste normal sans fioriture. A lire.

Par , le

Les albums de la série ARTHUR

Nos interviews liées

GOLIAS tome 1, Le Roi Perdu. Editions LE LOMBARD

Le Lombard : Après La Gloire d’Héra et Tirésias, vous retournez une nouvelle fois dans l’Antiquité Grecque. Est-ce une période que vous affectionnez particulièrement ?
LETENDRE: Comme pour tant d’autres enfants de ma génération, la lecture de L’Odyssée d’Homère m’a fait découvrir des mondes inconnus et anciens. Avec Jérôme Lereculey, notre souhait est de rendre hommage à ce fabuleux conteur en poursuivant l’exploration d’un univers fantastique où les Dieux et les humains s’observent, se jalousent, voire même parfois s’affrontent. Le Lombard : Le travail d’imagination a-t-il été plus important ?
LETENDRE: C’est une question de distance au sujet. Adapter une mythologie exige plus de documentation, plus de fidélité au modèle, pour, ensuite, mieux s’en libérer [...]

Lire la suite ›

David Chauvel pour LE CASSE

Sceneario.com: David, fidèle auteur des Editions Delcourt, vous voilà à la tête de la série collection LE CASSE. D’où vient cette idée ?   David CHAUVEL: De Guy Delcourt. J’étais très frustré, après avoir terminé la série 7, de ne pas avoir pu travailler, pour diverses raisons, avec tous les gens avec qui j’aimerais travailler (et ils sont nombreux, que ce soit en France ou à l’étranger…). Guy avait envie qu’on relance une mini-série « à thème », mais encore fallait-il trouver le thème en question, et le bon. Nous avons tourné en rond autour de l’idée, jusqu’au moment où il s’est souvenu que « 7 Voleurs » était une histoire de « casse », mais dans un univers inhabituel : celui du médiéval fantastique. Il m’a proposé l’idée, que j’ai trouvé excellente [...]

Lire la suite ›

Rentrée chargée pour le scénariste David Chauvel !

Scénario.com  : Bonjour David Chauvel. Vous êtes un scénariste de bandes dessinées qui a déjà à son actif un bon nombre de séries. En ce mois de septembre, vous avez une actualité chargée : chez l´éditeur Guy Delcourt sortent 3 nouveautés : Le Sabre et l´Épée tome 3, un nouveau tome de la collection Sept avec 7 voleurs et l´adaptation en bandes dessinées de l´oeuvre de R.L.Stevenson : L´île au trésor (pour la collection ex-Libris) ainsi que chez Glénat, le troisième tome de Black Mary. Commençons donc par vous présenter aux lecteurs... Comment avez-vous débuté dans ce métier ?
 

David Chauvel : En lisant "V pour Vendetta" de David Lloyd et Alan Moore et en me disant "je veux faire ça, moi aussi" [...]

Lire la suite ›