ARIA #35 Le pouvoir des cendres

voir la série ARIA
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Fantasy

Sortie :
ISBN : 9782800156507

Résumé de l'album Le pouvoir des cendres

Aria a de plus en plus de mal à dormir tranquillement car ses nuits sont sans cesse perturbées par une étrange présence qui habite l'urne sacrée rapportée d'Astrakale par son grand-père (une urne qui contient des cendres). Cet esprit demande à la belle héroïne chaque nuit de le ramener dans son pays afin qu'elle y répande ses cendres. Aria décide donc d'entreprendre le voyage et elle sera aidé dans cette tâche par Zouky, un voyageur et ses étranges compagnons...

Par Fredgri, le 10/05/2013

Notre avis sur l'album Le pouvoir des cendres

Il n'y a pas à dire, Aria reste une série très à part, non seulement parce qu'elle avance à son rythme, en dehors des sentiers battus, que la Fantasy qui y est présentée ne répond à aucun code en particulier, un peu comme les histoires SF de Léo avec Aldébaran ou autre, mais surtout parce que son héroïne garde un charme constant.
J'ai découvert cette série gamin et j'ai tout de suite beaucoup aimé cet esprit aventureux débridé qui nous entraîne dans des univers fascinant.

Dans ce dernier album en date Michel Weyland nous sert une histoire plus posée et plus linéaire.
Aria doit emmener une urne funéraire dans le pays d'Astrakale, il y a vaguement un soucis pour le transport, mais très vite le problème est résolu. L'intrigue ne va guère plus loin que ça, aucun danger rencontré, l'aventure dans son aspect le plus basique. Malgré tout, on se laisse très vite prendre au jeu de ce voyage dépaysant qui nous permet de retrouver la belle. A la finale on a un album qui se lit très bien même s'il n'y a pratiquement aucune réelle surprise, ni même le moindre rebondissement. On est bel et bien dans un album de transition avant la suite, histoire de se débarrasser de cette urne qui pourrait devenir encombrante plus tard.

Côté dessin, Weyland continue d'assurer avec constance des planches très efficaces, bourrées de détails, de décors et autres éléments secondaires. C'est du très bon boulot qui donne vraiment envie de ne plus quitter cette série, une fois qu'on y est entré !
D'ailleurs avec 35 albums au compteur on se demande quand Dupuis entamera pour de bon une vraie intégrale digne de ce nom, car la série le mérite amplement !

ne manquez pas cette nouvelle aventure d'Aria !

Par , le

Les albums de la série ARIA