The irremediable

Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Marvel Comics Group

Genre :

Action

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9780785140863

Résumé de l'album The irremediable

(The Irremediable Ant-Man 1 à 12)
Que se passe-t il lorsqu'un agent du Shield, des plus irresponsables, met un jour, par inadvertance, la main sur une nouvelle "armure" prototype créée par le docteur Hank Pym. Une armure qui permet de rapetisser à volonté et qui est dotée d'un certain nombre de gadgets ? D'autant plus qu'à la première occasion cet agent, nommé Eric O' Grady, va tout de suite s'en servir pour ses intérêts personnels, que ce soit pour espionner les belles filles sous leur douche ou encore pour jouer les super-héros afin de sauver les belles inconnues !!! Eric n'en a à priori rien à faire de ces sentiments manichéens, il veut se sortir de cette situation, si possible garder l'armure avec lui et faire en sorte que le Shield arrête de le poursuivre...

Par Fredgri, le 22/01/2010

Notre avis sur l'album The irremediable

Vous l'aurez compris, ce nouvel Ant-Man est un super héros sans vraiment en être un, c'est un personnage assez con, qui s'imagine être très malin, qui joue avec les filles et les jette comme des vieux sacs... Bref, c'est un personnage très antipathique. Et c'est là la très grande force de cette histoire, le côté réellement réaliste, humain du personnage, cette façon de voguer à contre courant, d'être profondément bête, de mentir à tout va, en font un héros assez intéressant, même si on a envie de lui mettre une trempe toute les trois pages. Car Kirkman, par le biais de cet Ant-Man, met le doigt aussi sur un des codes les plus éculés de la BD avec tout ces héros propres sur eux, qui ne rêvent que de justice, qui ne profitent jamais de leur pouvoir pour aller mâter la voisine quand elle se change... Ce Eric n'a peut-être pas la flamme qui pourrait faire de lui un justicier sans repproche, il n'est même pas réellement un super-héro, malgré tout, pour la première fois, il aborde cette opportunité avec une sorte de cynisme intéressé "et si je pouvais aller me glisser sous la porte de n'importe qui..."
Le principe est donc très bien vu, Kirkman amène quelques situations qui permettent de bien exploiter le potentiel de ce concept, l'intrigue avance bien et réserve quelques excellentes surprises, on se rend vraiment compte que les réactions de ce héros le rendent profondément humains, avant tout, bien loin des schémas habituels.
Evidemment, progressivement, on retrouve nos marques, même si ce Ant-Man reste en décalage par rapport au reste, il n'empêche que ce projet est à la fois surprenant et passionnant. Kirkman démontre une nouvelle fois qu'il est possible de faire des choses originales avec du comics mainstream très codifié. Sur Invincible il avait déjà montré que même en prenant un concept super commun il pouvait raconter une histoire passionnante et construire un univers incroyable, qu'en prenant le principe des zombies il pouvait créer les Marvel Zombies et Walking Dead... Alors, même si tout n'est pas passionnant dans son travail, ici il est au sommet de son écriture.
Et quand, en plus, il est secondé par un Phil Hester très inspiré, et un Cory Walker (venu lui aussi de Invincible) en pleine forme, cela donne un album très fortement conseillé.

Par , le