ANITA BOMBA #Int.1 le Journal d'une emmerdeuse

voir la série ANITA BOMBA
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

AKILEOS

Genre :

Aventure

Intégrale

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782355742941

Résumé de l'album le Journal d'une emmerdeuse

(Regroupe les trois premiers albums d'Anita Bomba: "Aussi loin que je me rappelle...", "C'est pas parce que je suis pauvre..." et "Un jour j'ai arrêté de bosser...", ainsi qu'une vingtaine de pages en plus...)
Anita Bomba est une cambrioleuse pleine de ressources, de qui, malgré tout, il faut se méfier. Ainsi, après avoir arnaqué deux complices, elle rencontre Sig 14, un robot aux multiples personnalités qui sera désormais son camarade de route, pour le pire et très rarement le meilleur ! Sur leurs traces, l'ex lieutenant de police Bottle est bien décidé à prendre sa revanche et livrer la belle à la justice, histoire de se réhabiliter.
Devant fuir avec Sig 14, Anita rencontre alors celui qu'on appelle "Le Mentor". Il lui parle de Kamala, la mythique réserve d'or de l'empire, ils décident ensemble de tenter le casse du siècle...

Par Fredgri, le 16/05/2017

Notre avis sur l'album le Journal d'une emmerdeuse

Comment, vous ne connaissez pas encore Anita Bomba ?

Cela fait un bout de temps que nous entendons parler d'une éventuelle Intégrale et tous les fans de la "charmante" voleuse ont eu l'occasion de découvrir, par petites bribes, l'avancée du projet sur la page FB de Cromwell... Nous étions donc impatient de retrouver ces sublimes planches, mais aussi les bonus qui se profilaient...

Il faut dire que cette série est entourée d'une aura très particulière, des ambiances délicieusement néo-punk, des personnages bien barrés, aux personnalités complexes, sans oublier le graphisme plein de virtuosité de Cromwell, ces rues, ces magnifiques couleurs sombres et désaturées ! Chaque case est très belle, finement dessinée, c'est un pur bijou, loin de ses Minettos Desperados, par exemple. Nous retrouvons son complice Eric Gratien, lui aussi particulièrement inspiré, rythmant le récit de longs textes très sentis au style bien marqué, un style qui sert de marque de fabrique !
Anita Bomba c'est un tout, on plonge dans ces chapitres bref, on se laisse glisser sans hésiter !
Alors, certes, c'est beau à regarder, mais c'est un plaisir à lire surtout ! De la SF qui semble partir dans tout les sens, qui rappelle les délires de Robert Sheckley ("Options", par exemple) avec une héroïne rebelle que l'on a envie de suivre et des personnages secondaires bien typés, avec des gueules inoubliables.

Ce premier volume du "Journal d'une emmerdeuse" est très intéressant, car il permet de bien poser les bases de l'intrigue générale. Car, contrairement à ce que l'on pourrait penser, il y a quand même une histoire. Ok, c'est enrobé dans un ensemble assez digressif, avec des péripéties qui partent dans tout les sens, mais on suit Anita, Sig 14 et "Le Mentor", en route vers Kamala. Tout s'organise lentement. Même si on devine rapidement que les auteurs sont bien plus intéressés par la richesse de ce monde qui se dévoile devant nous, par les interconnections entre les différents protagonistes et les silhouettes qui se glissent dans l'ombre que par l'envie de nous raconter un récit extrêmement construit !

Mais j'avoue que c'est justement, à mes yeux, tout ce qui fait le charme de ces planches, un côté borderline, irrévérencieux et très agréablement aux antipodes de tout ce qui peut nous être proposé dans le genre !

De plus, les auteurs ont rajouté des pages, racontant par exemple la rencontre entre Anita et Sig 14, ou encore un épilogue qui revient sur le personnage de Billy Bitch au travers d'un texte de Gratien absolument savoureux !

Vous l'avez compris, ce premier volume est l'un des immanquables du moment. Si vous n'avez toujours pas craqué pour Anita, c'est maintenant ou jamais, vous n'avez plus d'excuse !

Indispensable, magnifique et hautement recommandé !

Par , le

Les albums de la série ANITA BOMBA

Nos interviews liées

Anita Bomba, le retour de l'emmerdeuse

 Un bel entretien avec Cromwell, Catmalou et Josepe lors du festival Quai des Bulles 2014.


Interviewer : Olivier
Images et Son : Mathieu
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Cromwell

Sceneario.com : Cromwell bonjour, ton dernier album, le dernier des Mohicans a été salué par la critique, peux tu nous parler un peu de sa genèse?
Cromwell  Il y a presque trois ans, Clothilde Wu m'a appelé. Elle sait que je suis assez féru de maquettes, elle voulait donc des conseils et des renseignements. Au cours de la discussion, elle m'a parlé de la collection, du format et des auteurs des titres à venir.
Au départ je n’étais pas vraiment intéressé dans la mesure où les adaptations ne m'ont jamais emballé. Les collections des éditeurs comme Delcourt ou autres collent au texte, elles sont institutionnelles et pas vraiment intéressantes. Lorsque j’ai dit ceci à Clothilde elle m’a répondu que ce projet n’avait rien à voir, car il s’agissait d’adaptations vraiment libres. Cela me semblait déjà un peu plus mystérieux, il y avait des choses à explorer [...]

Lire la suite ›