ATTENTION : CONTENU RESERVE
A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités.
En affichant cette page, vous déclarez prendre vos responsabilités vis-a-vis de ce contenu.

Afficher Sortir

ANIMELAND #HS15 Japon extrême

voir la série ANIMELAND
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

PRESSE

Genre :

Adulte

Horreur

Manga

Presse

Sortie :

Résumé de l'album Japon extrême

Ce hors-série de Anime Land, pour mars/avril 2008, est dédié aux mangas et aux animes japonais spécialement violents. Une analyse est proposée par genres, avec une sélection des références en la matière. On retrouve Ken, Berserk, Akira, Manhole…

Le magazine est décliné en sous-thématiques : l’apocalypse, la baston, les combats de sabre, l’horreur, le trash, etc.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Japon extrême

Voilà un numéro à ne pas mettre entre toutes les mains. La couleur (rouge) est annoncée dès la couverture, avec la mention « strictement réservé aux adultes ».  La rédaction a souhaité se plonger dans les productions mangas et (un peu) dans les films d’animation nippons particulièrement violents.

L’objectif annoncé de Méko, rédacteur en chef, n’est pas de fournir un énième support pour les amateurs de violence gratuite mais plutôt de savoir pourquoi, d’une part, le Japon est si prolifique en la matière et, d’autre part, chercher ce qui se cache derrière ces œuvres souvent décriées. Sont-elles violentes par apologie de l’horreur et du mauvais goût, où bien les auteurs ont-ils cherché à transmettre des messages.

Anime Land, pour sa part, s’est donc attaché à enquêter et à présenter les titres qui lui ont paru dignes d’intérêt. Qu’est-ce qui se cache derrière cette violence de façade ? Quelle est la volonté réelle de l’auteur ?

L’analyse de départ de Méko est intéressante. Il rappelle que la société japonaise pèse sur l’individu, qu’elle empêche l’expression personnelle et engendre la frustration, l’angoisse, voire la peur. La violence dans les mangas est ainsi expliquée d’un point de vue sociologique, de manière intéressante. L’article aurait même demandé à être plus développé. Mais la plupart de ces notions sont à nouveau abordées dans les différentes thématiques qui suivent.

Les plus grands titres du genre sont présents et analysés au fil des pages. Le lecteur pourra ainsi être éclairé sur certains aspects de titres qu’ils lisaient jusque-là sans avoir forcément pris conscience de toute la complexité ou la richesse de ses livres.

Le travail est conséquent de la part du magazine et je le conseille à tous ceux qui s’intéressent à ces œuvres violentes. Il faut toutefois avoir le cœur bien accroché car la plupart des illustrations ne sont pas des plus ragoûtantes. Ne laissez pas traîner n’importe où ce hors-série !

Ah, une question à la rédaction : que vient donc faire cette page dédiée à Hamtaro au milieu de ces horreurs ???

Par , le

Les albums de la série ANIMELAND