ANGELE ET RENE #7 A cochon, cochon et demi

voir la série ANGELE ET RENE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

LE LOMBARD

Sortie :
ISBN : 2803618311

Résumé de l'album A cochon, cochon et demi

Angèle et son copain René (Ohhh mon Renééé!) font bêtises sur boulettes, terrorisant le voisinage et plus particulièrement les baby-sitters! Enfin... celles-qui tentent de les garder, car les pauvres passent en général une mauvaise soirée (quand elles tiennent jusqu'à la fin!). Joyeux gags en perspective!

Par Patatrak, le NC

Notre avis sur l'album A cochon, cochon et demi

Autant être franc : les premières pages que j'ai lu m'ont fait terriblement peur. J'avais l'impression de lire des histoires de Toto cent fois entendues...
Et puis, la lecture avançant, et bien j'ai fini par sourire et même bien rigoler : Angèle et son copain de cochon sont impayables! Terriblement influencés par le monde des adultes qui les entoure, ils tentent de l'imiter mais évidemment ça part toujours en sucette, et le plus fort, c'est que les parents ne comprennent pas qu'ils sont en partie responsables !
Et son petit copain italien est mortel avec son accent!
Un bon moment, donc.

Par , le

Les albums de la série ANGELE ET RENE

Nos interviews liées

Entretien avec Curd Ridel, dessinateur de USHUAIA T1

Bonjour Curd, Sceneario.com : Dans un premier temps, afin de mieux te connaître, pourrais-tu nous éclairer sur ton parcours d'auteur dans la bande dessinée ?
Curd Ridel : J'ai toujours voulu faire de la bande dessinée. Je suis né au Congo, où je lisais beaucoup de bandes dessinées. J'étais abonné à Pif que je dévorais en plus de Spirou, Tintin et tous les albums que je pouvais me procurer. J'ai voulu très tôt faire de la BD puisque dès l'âge de 4 ans, je m'amusais déjà à dessiner. Je me faisais aider par ma grande sœur à qui je dictais les textes (parce ce que je ne savais pas encore écrire) et qui les inscrivait dans les bulles. Je suis resté jusqu'à l'âge de pratiquement 16 ans au Congo. Puis, je suis arrivé à Paris et dès lors, je suis allé voir des éditeurs avec mon carton sous le bras [...]

Lire la suite ›