AMULET #2 La malédiction du gardien de la pierre

voir la série AMULET
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

AKILEOS

Genre :

Heroic Fantasy

Jeunesse

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782355740497

Résumé de l'album La malédiction du gardien de la pierre


La mère d’Emily et de Navin est toujours dans le coma, et le seul moyen de la guérir est d’aller trouver un médecin à Kanalis. Malheureusement pour eux et leurs compagnons, des hommes du roi Elf (son fils Trellis et Luger en particulier) les y attendent et sont bien décidés à les éliminer. C’est alors que nos jeunes héros vont croiser la route d’un renard appelé Léon qui va leur proposer sa protection et va convaincre Emily de l’accompagner au sommet de la Montagne de la Tête du Démon où se trouvent les arbres Gadoba dont les fruits seraient l’antipoison qui fera revenir la mère des enfants à elle.

C’est lors d’une attaque des elfes contre Kanalis qu’Emily et Navin verront leurs chemins se séparer. La petite gardienne de la pierre devra parfaire la maîtrise de ses pouvoirs sous l’œil de Léon pour mener à bien sa quête. De son côté, son frère apprendra avec horreur que sa sœur Emily, en plus de marcher vers les fruits qui guériront sa mère, marchait aussi vers la mort...
 

Par Sylvestre, le 29/09/2009

Notre avis sur l'album La malédiction du gardien de la pierre


Voici la suite tant attendue de Amulet dont le premier opus avait su séduire par sa générosité en pages et par son style les lecteurs appréciant aussi des séries BD comme Dofus, des films d’animation comme Monstres et Cie et des animes comme ceux de Miyazaki, entremêlant science-fiction et nature au service d’une cause juste et rendue en plus touchante par l’âge des héros.

C’est effectivement avec bonheur qu’on se plonge dans les tomes de cette œuvre de Kazu Kibuishi où l’intrigue est accessible même aux plus jeunes lecteurs et où les graphismes sont pleins d’éléments qui, même basiques, font qu’on ne peut qu’aimer. Notamment en ce qui concerne les personnages qui pour beaucoup sont animaliers, mignons, gaiement mis en couleurs, quand les méchants elfes, les terribles ennemis d’Emily et de Navin, ont ce visage typique "à la Nosferatu" (yeux terrifiants, joues creuses, oreilles pointues, cernes sombres et mâchoires acérées !) et revêtent des couleurs tristes et évoquant le mal...

Dans ce tome, encore, le fantastique et la magie prennent beaucoup de place. Les combats entre les héros et leurs ennemis, aussi, mais sans toutefois oublier de laisser une place à des séquences poignantes ou plus drôles, comme la scène où Navin prend les commandes de sa "maison" ! Et tout cela baignant dans l’aveuglante lumière des effets de couleurs accompagnant les utilisations de pouvoirs : on sent bien, dans son découpage et dans son rythme, que cette bande dessinée ferait un carton également à l’écran ! Sa nomination bien méritée au prix de la meilleure série jeunesse aux Eisner Awards en 2009 est là pour le confirmer.

Bien des choses vont avoir lieu sous vos yeux grands ouverts dans ce très bon tome 2. Une grande étape sera franchie, d’ailleurs, pour nos jeunes héros, avant celles à venir qui, sans nul doute, sauront elles aussi nous tenir en haleine !

Enfin n’hésitez pas à faire un tour sur : http://www.boltcity.com/amulet/ où vous pourrez jeter un coup d’œil sur les coulisses de la série !
 

Par , le

Les albums de la série AMULET