AMOURS FRAGILES #2 Un été à Paris

voir la série AMOURS FRAGILES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CASTERMAN

Genre :

Amour

Drame

Historique

Sortie :
ISBN : 2203389346

Résumé de l'album Un été à Paris

En septembre 1938, Martin s’installe à Paris pour passer une thèse de doctorat. Cela lui permet de retrouver Katarina qu’il n’a pas vu depuis plusieurs années. Elle travaille maintenant comme adjointe dans un magazine mondain.

Martin côtoie aussi d’autres jeunes Allemands, souvent issus de cercles intellectuels anti-nazis. Parmi eux, on trouve son ami Henry, comédien à la recherche d’un rôle. Difficile en ces temps de crise économique, et peut être plus encore lorsque l’on est originaire d’outre-Rhin. Cela rend le jeune homme aigri et les relations avec sa compagne Maria deviennent très tendues.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Un été à Paris

Ce très bel album est une peinture sociale et historique écrite très habilement par Philippe Richelle. Il raconte le quotidien de Martin qui démarre ses études à Paris un an avant que la France et l’Allemagne ne se déclare la guerre. Sa vie se partage entre son amour pour Katarina, son attirance progressive pour Maria et ses soirées avec ses amis, presque tous intellectuels anti-nazis.

L’Histoire, avec un grand H, transpire à travers les discussions entre les différents (et nombreux) personnages de l’album. On y retrouve des artistes insouciants, des communistes, des Nazis et des démocrates…

Une scène très intéressante, où l’on voit un policier demander à Henry d’espionner les Allemands communistes, se veut révélatrice de l’état d’esprit de l’époque. À ce moment-là, on voyait d’abord l’ennemi en rouge, pas arborant une croix gammée. Mais les choses vont vite changer comme on va s’en apercevoir vers la fin du livre.

Vous ne verrez jamais de spectaculaire ici. Les auteurs nous racontent la vie de gens tout à fait ordinaires, doucement happés par des enjeux qui les dépassent. C’est très humain, intelligent et servi par des dessins réussis. Voilà une bonne occasion de plonger dans la société d’avant-guerre à travers un récit nuancé qui montre que tous les Allemands n’étaient pas des admirateurs de Hitler.

Par , le

Les albums de la série AMOURS FRAGILES