AMERICAN TRIP #1 Cycle 1

voir la série AMERICAN TRIP
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

BAMBOO

Collection :

Grand Angle

Genre :

Fantastique

Science Fiction

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782350780849

Résumé de l'album Cycle 1

Une jeune femme s’évade d’un hôpital canadien. Elle se nomme Hanne, elle a dix-huit ans et est retenue prisonnière pour satisfaire les recherches scientifiques d’un influent homme d’affaires sans foi ni loi. Il lance immédiatement ses sbires sur la piste de cette femme. Bien sûr, personne ne doit savoir qu’elle subit des tests scientifiques contre son gré. Mais, surtout, il doit récupérer ce « cobaye » qui peut lui ouvrir les portes de la richesse. Non seulement Hanne fait l’objet d’une thérapie cellulaire révolutionnaire, mais son organisme vient de développer un effet inattendu. La main de Hanne peut… traverser le verre ! Une découverte révolutionnaire, mais qui ne rapportera que si ces infâmes médecins récupèrent la fugitive.

Cette dernière croise la route de trois Français en vacances dans le splendide parc naturel d’Adirondack. Ils vont se retrouver mêlés malgré eux à cette course poursuite dangereuse. La consigne, en effet, est de ne laisser vivant aucun témoin de l’affaire.

Par Legoffe, le 26/07/2009

Notre avis sur l'album Cycle 1

La collection « Grand Angle » s’enrichit d’un thriller scientifique dont le thème est plutôt original et le cadre annoncé salvateur. Partir au Canada avec une femme au pouvoir surprenant et qui croise la route de Français venus voir le splendide Adirondack Park, voilà qui promet un certain dépaysement.

Les recherches dont Hanne est victime concernent la régénération des membres. La jeune femme se voit injecter des cellules de salamandre, par exemple. Mais tout cela va aussi engendrer un autre fait étonnant, la capacité de Hanne à traverser le verre qu’elle est capable de rendre… liquide !

Le sujet aurait pu servir à lancer un nouveau super héros, mais ce n’est pas la voie choisie par Pernoud. Il préfère mettre en scène une jeune femme mystérieuse, plutôt sauvage, qui ne parle pas et se méfie de tous. Il prend ainsi le risque de la rendre peu attachante. Néanmoins, l’auteur parvient à contourner l’obstacle en insérant des flashbacks sur le passé de Hanne et en faisant d’elle une fuyarde, certes, mais aussi une combattante puisqu’elle est prête à se battre, montrant constamment qu’elle n’a pas froid aux yeux.

Les personnages sont assez nombreux ici et aucun ne parvient vraiment à prendre le premier rôle. Etonnamment, ce sont même les méchants qui trustent les premières places. Ils sont, en effet, de toutes les actions et ils font preuve d’initiative contrairement aux Français qui subissent l’histoire, sauf peut être sur la fin.

On rentre rapidement dans l’action, découpée en scènes courtes, comme la plupart des thrillers, permettant de bien présenter les protagonistes. Le rythme est assez soutenu, ce qui incite le lecteur à avancer dans sa lecture.

Néanmoins, cette bande dessinée cache aussi des points faibles. En premier lieu, le thriller fait vite place à une course-poursuite et donc à de l’action, plutôt qu’à une véritable intrigue. Il n’y a rapidement plus de surprise. Le mystère qui entoure la fugitive est levé. Pernoud tente d’éviter cet écueil en jouant sur le passé de Hanne et ses révélations. Mais, là encore, peu de mystère. Bien sûr, c’est une histoire malheureuse. Pour autant, rien ne nous étonne, ni ne nous émeut car il s’agit de scènes sonnant un peu faux.

Ainsi, l’intrigue demeure sous exploitée durant une partie du livre, tout comme le rôle qu’aurait pu jouer Hanne et les trois Français. Le décor lui-même est sous-utilisé. Les beaux espaces canadiens se résument souvent à des bords d’autoroutes et à des bureaux. C’est un peu dommage car les bonnes idées sont là, indéniablement. Elles ne demanderaient qu’à être mieux exploitées.

Côté dessins, le travail d’Eillam est très plaisant. Son trait est dynamique et assez précis. Il fait également de bons choix en terme de découpage des planches, donnant beaucoup de rythme à la bande dessinée. La mise en couleur, variée et adaptée aux lieux et au récit, accentue cet effet.

Voilà donc une histoire qui recèle des idées intéressantes, mais qui pèche par son intrigue. Si le livre – plutôt épais au regard de son tarif – est annoncé comme un récit complet, on comprend vite, dans la dernière page, qu’un nouveau cycle est déjà en gestation. Un élément confirmé par le site Internet de l’éditeur. Peut être que la suite saura mieux exploiter les bases de ce scénario.

Par , le

Les albums de la série AMERICAN TRIP

Nos interviews liées

Christophe PERNOUD

Sceneario.com: Peux tu te présenter en quelques mots?
Christophe PERNOUD: Donc j'ai 38 ans, marié et bientôt papa (au moment ou j'ecris) d'une petite Prune.... je suis infographiste de métier depuis 10 ans Auparavant, j'ai fait des études de géomètres expert..... et travailler 4 ans en tant que tel.... donc rien à voir avec la BD....

Sceneario.com: Pourquoi as tu voulu faire de la BD?
Christophe PERNOUD:Parce que j'ai toujours aimé dessiné... Mais comme j'ai fait des études scientifiques... (BAC "C" + 2 années de prépa + 2 ans d'école à L'institut de topométrie), je dessinais le soir et pendant mes vacances....
Sceneario.com: Tu as écrit cette BD en parallèle de ton métier ou avais tu pris quelques vacances?
Christophe PERNOUD:Au fait j'ai écrit dans un premier temps un livre (roman qui faisait environ 300 pages) J'ai mis 2 ans pour l'écrire en me levant pratiquement tous les jours à 5 heures du matin.... j'ai bien essayé de le faire éditer [...]

Lire la suite ›