AMAZONIA #1 Reportage en enfer

voir la série AMAZONIA
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

EMMANUEL PROUST

Genre :

Aventure

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782889329885

Résumé de l'album Reportage en enfer

Joss Kerven est un journaliste-réalisateur français qui compte bien réaliser un reportage sur les indiens d'Amazonie. Mais en faisant son reportage quelque part dans un petit village, il filme quelque chose qu'il n'aurait pas du. Une milice, à la solde de grandes sociétés, assassine les habitants et met le feu à l'endroit. Joss est reperé et les mercenaires le prennent en chasse. Il fuit dans la jungle...

Par Berthold, le 06/02/2016

Notre avis sur l'album Reportage en enfer

Amazonia. Voilà un titre qui vous invite à l'aventure.
Cela me renvoit à des films comme Mission de Roland Joffé ou La Fôret d'Emeraude de John Boorman. L'Amazonie est aussi un lieu qui a peu inspiré les auteurs de bandes dessinées, il me semble.

Et c'est là que nous entrainent l'ancien journaliste, devenu auteur de BD, Jean-Claude Bartoll (Insiders) et Nicolas Otero (Amerikkka).

Bartoll nous fait rentrer direct dans le vif du sujet, avec cette course poursuite où le héros, Joss Kervern, est traqué par des mercenaires à la solde de grands propriétaires qui viennent de massacrer de pauvres paysans. Kervern ayant tout filmé, il n'a d'autres choix que de s'enfuir.
Le scénariste nous présente un autre personnage, le jivaro qui se nomme Wanshi, et dont le destin est lié à Kervern.
Un récit d'aventure digne de ce nom. C'est violent, mais c'est aussi une réalité. Nous, nous sommes loin du Brésil et tout ce qui s'y passe n'est pas su par tout le monde. Ce que nous raconte ici Bartoll, avec un certain brio, est une réalité qui nous amène à réfléchir sur certains problèmes dont l'exploitation de certains peuples, de certaines cultures qui risquent de disparaitre si cela continue.

Vous connaissez le trait unique et particulier de Nicolas Otero qui s'est laissé entrainer dans cette aventure. Ses planches sont efficaces. C'est rythmé et dynamique. Certaines cases impressionnent par leur violence. Les personnages restent assez expressifs et Otero rend un bel hommage à la jungle d'Amazonie. Il nous fait ressentir la moiteur et le danger qui règnent dans ces lieux. Quand aux couleurs de Vérane Otero, elles sont très belles et servent parfaitement le récit. Je trouve qu'elle fait un travail remarquable sur les teintes choisies en page 40 ou 41 par exemple.

Reportage en enfer est le premier tome d'un diptyque qui va plaire aux amateurs de bons et vrais récits d'aventures. Alors, laissez vous tenter et plongez dans l'enfer vert d'Amazonia.

 

Par , le

Les albums de la série AMAZONIA

Nos interviews liées

Entretien avec Jean-Claude Bartoll

Sceneario.com : Bonjour Jean-Claude. L’une de tes actualités à venir est la sortie de ta nouvelle série Mossad Opérations Spéciales dans une nouvelle collection chez Jungle. Mais avant de nous en parler, peux tu te présenter à nos lecteurs ? Nous conter ton parcours ?
Jean-Claude Bartoll : Avec plaisir. Je dirais que je me définis comme un « scénariste d'investigation ». En effet, j'ai une double formation juridique et journalistique. Pendant des années j'ai été « grand reporter » TV pour des agences de presse internationales et j'ai sillonné notre planète avec une caméra sur l'épaule. J'ai ensuite réalisé des documentaires et des séries de dessins animés pour France 3, Disney Channel et la RAI. C'est à cette occasion que j'ai commencé à mélanger la « fiction » et la « réalité » puis je suis entré en contact avec Dargaud et c'est ainsi qu'est née ma première série de bandes dessinées « Insiders » qui m'a permis de m'épanouir en mélangeant mes expériences passées et un goût prononcé pour la géopolitique…
Sceneario [...]

Lire la suite ›

A l'occasion de la sortie du tome1 de l'integrale Amerikkka

Sceneario.com : Bonjour Nicolas. Ton actualité est la sortie du premier tome de l’integrale d’Amerikkka en ce mois de mars. Mais avant d’aborder autre chose, peux tu faire une présentation de Nicolas Otero et de son parcours pour en arriver à la BD ?
Nicolas Otero : Le truc horrible à faire, de base, histoire de bien commencer!!!^^ J'ai 34 ans, dans la BD depuis bientôt dix ans (rhaaa!), et mon parcours peut se résumer ainsi...chaotique!!! Le dessin m'a gratté d'aussi loin que je me souvienne, apaisé autant qu'il me grattait aussi...J'ai compris assez tard qu'on pouvait réellement en faire un métier malgré que je l'ai toujours su...et après moultes aventures dantesques, j'ai atterri à Lyon et suis sorti diplômé de l'ecole Emile Cohl, un contrat BD déjà en poche malgré mon incapacité chronique à anticiper ou à gérer quoi que ce soit dans toute cette affaire!!!!! Cours et confus, dessiner et apprendre à le faire le mieux possible pour pouvoir en vivre et continuer à le faire encore longtemps, tels étaient les objectifs, la BD étant juste le langage qui me sied le mieux, où je me sens bien [...]

Lire la suite ›