ALTO PLANO #2 Brésil

voir la série ALTO PLANO
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Aventure

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782756062358

Résumé de l'album Brésil

Albane se rend dans la plantation d'Estrella qui se remet tout juste d'un incendie criminel. De nombreux jacus, ces oiseaux nécessaires à la production des grands crus de cette exploitation, ont été empoisonnés.
Estrella cherche à comprendre qui et pourquoi on leur a fait cela. Soit c'est un producteur concurrent, soit une entreprise de déforestation. Albane lui vient en aide et essaye de découvrir qui est derrière tout cela. Elle-même risque de se mettre en danger...

Par Berthold, le 16/04/2018

Notre avis sur l'album Brésil

Nous retrouvons Estrella qui se remet de l'incendie criminel qui a ravagé son exploitation et de la perte des jacus, ces oiseaux essentiels pour fabriquer leurs grands crus.
Bien sur, notre héroine, Albane, essaye de lui venir en aide. Et ses recherches ne plaisent pas à tout le monde et plus particulièrement les gens haut placés.
Corbeyran et Postec s'intéressent, avec ce thriller, au monde du café. Ils nous montrent comment cela fonctionne tout en nous entrainant dans un suspence tendu où nous suivons la jeune femme dans une aventure à laquelle elle ne s'attendait pas.
Dans ce second tome, les évènements s'enchainent et nous tiennent en haleine. Du coup, Alto Plano devient un thriller plus que passionnant.

Luc Brahy est une machine. Ces temps-ci, on peut le retrouver au poste de dessinateur, outre sur Alto Plano, dans Irons ou encore Force Navale.
Sur Alto Plano, il fait de l'excellent ouvrage. Il donne un petit air de western, de polar avec une pincée d'aventure dans ce second tome. C'est rythmé, il y a de l'action, de quoi nous faire passer un très bon moment de lecture. Tout cela superbement mis en couleurs par Cyril Saint-Blancat.

Un thriller qui donne envie de boire du café en le lisant !
Vivement le prochain tome pour découvrir comment tout cela va se terminer.

 

Par , le

Les albums de la série ALTO PLANO

Nos interviews liées

Corbeyran nous parle d'Irina

Sceneario.com : Pourquoi le choix d’Irina ?
Eric Corbeyran : J’adore les filles qui portent des flingues. J’ai quelques héroïnes dans ce goût-là, des filles dangereuses, comme dans le Chant des Stryges où l’héroïne est une tueuse professionnelle, ou dans le Régulateur où les personnages principaux sont deux nanas. Donc le choix s’est naturellement porté sur cette tueuse.
Sceneario.com :
Eric Corbeyran : C’est facile, on a tendance à croire que trop de contraintes nuisent alors que c’est le contraire, c’est plus facile, j’aime les contraintes. J’ai adapté Assassin’s Creed, et il y avait beaucoup de contraintes, alors ici c’était de la « rigolade ».

J’avais toute liberté pour créer le personnage. Dans XIII on la voit tuer, c’est un comportement de tueuse stéréotypé [...]

Lire la suite ›

Interview de Luc Brahy

Sceneario.com : Bonjour Luc. Avant toute chose, peux tu te présenter et nous conter ton parcours avant d’arrivée dans le monde la bande dessinée ?
Luc Brahy : J’ai eu plusieurs trajectoires dans mon parcours… on va dire que j’ai eu mon premier album de BD entre les mains a deux ans et demi (c’etait Tintin au Tibet et je l’ai dechiré)… je me sens en dette envers la BD depuis ce temps là.
Sceneario.com : Ta carrière débute avec Zoltan, je crois bien. Puis, tu te lances dans la série Imago Mundi. Quels souvenirs gardes-tu de cette période ?
Luc Brahy : Mon tout premier album était NEW YORK DRINK, une auto edition dans un style proche de MUNOZ ET SAMPAYO… c’est du collector, ca. Puis oui, ZOLTAN avec dejà Frank Giroud, suivi d’Imago mundi, de Climax et de tout le reste… [...]

Lire la suite ›

Eric Corbeyran et Brice Bingono pour Pavillon Noir chez Soleil

Sceneario.com : Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Eric CORBEYRAN : C'est Jean Wacquet (de chez Soleil) qui nous a mis en contact. A l'époque Brice n'habitait pas loin de Bordeaux, nous nous sommes donc rencontrés "pour de vrai". Le courant est passé tout de suite...

Sceneario.com : Eric, qu'avez vous apprécié chez Brice pour avoir envie de travailler avec lui ?
Eric CORBEYRAN : D'abord, j'ai vu quelques uns de ses anciens travaux, des pages de bd mais aussi des illus. Ca a été très positif tout de suite. Le déclic s'est produit et la machine s'est mise en marche dans ma tête. Ensuite, j'ai rencontré le bonhomme et il m'a plu d'emblée. Après, je n'ai cessé d'être enthousiasmé par les planches de Pavillon noir. Chaque livraison était un petit événement tant son trait est énergique et attachant [...]

Lire la suite ›