ALTER EGO #7 Ultimatum

voir la série ALTER EGO
Dessinateurs :



Scénaristes :



Coloristes :



Éditions :

DUPUIS

Genre :

Anticipation

Sortie :
ISBN : 9782800153551

Résumé de l'album Ultimatum


A la suite de la mort de Fouad Chaïb, l'infirmier de la WWZA qui menaçait la présidente milliardaire Grynson de l'organisation humanitaire HWC, tout portait à croire que la catastrophe avait été évitée de justesse pour les instigateurs de l'affaire des Alter-Ego. Mais il n'en est rien, car reste pour ces derniers à coincer Camille Rochant, la fille de Suzanne, la scientifique du SIMORG, qui est en possession des stupéfiantes confessions de cette dernière. D'ailleurs, celle-ci, aidée de Miep, n'est-elle pas déterminée à faire pression sur Urasawa de la U-Tech et sur la présidente Grynson pour qu'ils dévoilent publiquement leurs activités dissimulées qu'ils mènent conjointement aux Bermudes et au SIMORG ? Considérant que cette manœuvre d'intimidation n'est pas du goût de Noah, le fils vénal du locataire actuel de la Maison Blanche et principal initiateur de toute l'opération Alter-Ego, il ne fait aucun doute que les représailles vont être cinglantes voire explosives.


 

Par Phibes, le 23/09/2012

Notre avis sur l'album Ultimatum


Après avoir joué habilement dans l'interpénétration des épisodes via six personnages clés (Camille, Fouad, Darius, Park, Jonas et Noah) avec pour idée de fond la notion de lien entre les individus nés en même temps à travers le monde, Pierre-Paul Renders vient, avec cet opus, rendre compte des tenants et aboutissants de son énorme puzzle.


Annoncé clairement pour être la fin d'un premier cycle, Ultimatum remet sur la table le mystère des Alter-Ego, doux rêve détourné à des fins plus vénales, et nous entraîne dans une dernière course contre la montre pour le moins ardente. Pour ce faire, l'aventure reprend au moment où chaque opus se terminait, dans des séquences justement associées et se focalise essentiellement sur les répercussions de la tentative d'intimidation de Camille. Fort de cette mise en scène avertie qui se voit complétée en parallèle par les aveux explicatifs de la scientifique Suzanne, les destinées sont indubitablement appelées à se croiser et à faire corps.


Tout en se démoulant cette fois-ci selon un mode scénaristique séquencé plus linéaire mais tout aussi efficace dans sa fluidité, le récit n'en demeure pas moins endiablé. Tous les protagonistes clés de cette histoire aux ramifications mondiales sont irrémédiablement au rendez-vous, dans une course contre la montre dont le point de référence est la mort de Fouad. A ce titre, on concèdera bien volontiers que le rôle de chaque personnage a été étudié avec précision et que les rebondissements multiples ont été orchestrés de telle manière que la tension reste constante du début à la fin.


Le travail graphique à quatre mains exécuté par Mathieu Reynès pour les personnages et Benjamin Benéteau pour les décors se veut d'une limpidité exemplaire. Leur association est bénéfique dans le sens que leur dessin, doté d'une précision incisive et jouissant d'un découpage maîtrisé, permet de rendre convaincant l'univers des Alter-Ego. A noter également que la colorisation, là aussi, réalisée par deux artistes, est des plus efficientes.


Une fin de cycle assurément réussie, rebondissante et exaltée, pour une saga à succès exécutée par un collectif d'auteurs aussi talentueux qu'inventifs. A cet égard, une deuxième saison est d'ores et déjà prévue en 2013 qui devrait dévoiler d'autres secrets sur la stupéfiante exploitation d'une découverte scientifique.


 

Par , le

Les albums de la série ALTER EGO

Nos interviews liées

INTERVIEW DE MATHIEU REYNES

Interview de Mathieu Reynes pour La Peur Géante. SCENEARIO.COM: Bonjour Mathieu. Ton actualité est la sortie de l’adaptation de La peur géante, l’œuvre de Stefan Wul avec Denis Lapière au scénario. Avant d’aborder le sujet, peux tu nous parler de ton parcours ?
Mathieu REYNES: Je n’ai pas fait d’école d’art, j’ai longtemps considéré le dessin comme une passion et je n’avais pas imaginé en faire réellement mon métier. J’ai suivi des études scientifiques mais une fois le diplôme en poche j’ai bifurqué vers une école d’animation 2D/3D à Angoulême où j’ai rencontré Frédéric Brrémaud avec qui j’ai mis un premier pas dans la BD. Les albums se sont enchainés chez différents éditeurs et me voici aujourd’hui, un pied chez Dupuis avec Alter Ego et l’autre chez Ankama/Comix Biro avec La Peur Géante [...]

Lire la suite ›

Denis LAPIERE pour Peur Géante

Sceneario.com : Bonjour Denis. Ton actualité est la sortie de l’adaptation de La peur géante, l’œuvre de Stefan Wul avec Mathieu Reynes au dessin. Avant d’aborder le sujet, peux tu nous parler de ton parcours ?
Denis LAPIERE : Mon parcours est très simple, j’ai près de 120 albums de BD derrière moi, ainsi que deux long-métrages cinéma et je suis toujours aussi passionné par l’écriture et la narration qu’à mes débuts, peut-être même plus encore. Avant cela, durant mes études de sociologie j’ai été critique BD et cinéma pour un hebdo belge puis j’ai fondé une librairie avec des amis et j’y ai travaillé pendant cinq ans. Enfin, de 2006 à 2011 j’ai été éditeur chez Dupuis (les collections Puceron et Punaise). Sceneario.com : Ce mois-ci, sort La Peur géante [...]

Lire la suite ›