Dessinateurs :



Scénaristes :



Coloristes :



Éditions :

DUPUIS

Genre :

Anticipation

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782800148786

Résumé de l'album Fouad


Alors que la fondation humanitaire HWC commémore, à Johannesburg, les deux ans de sa formidable campagne en faveur de l'éradication du sida, Miranda Grynson, sa créatrice, a été prise en otage par le dénommé Fouad Chaib. Ce dernier, totalement déterminé, souhaite faire avouer à cette dernière les malversations souterraines de cette institution qui, financée par les plus grosses fortunes mondiales, oeuvre sur toute la planète et dont les bienfaits apparents sont reconnus par tous. Pourquoi porter de si graves accusations qui tendent à penser que l'homme n'a plus sa raison ? Si on fait un bond en arrière de quelques semaines, Fouad, petit infirmier belge participant à la WWZA en Colombie, ne présageait pas une telle révolte. Toutefois, c'est lors de sa rencontre avec la sémillante Zelia Andrade pour un examen médical que celui-ci commence à avoir des soupçons sur la réelle portée des tests que font passer les équipes médicales. Aussi, n'hésite-t-il pas à pirater les données des protocoles de dépistage et de vaccination. Evincé manu militari du camp colombien de vaccination, il retourne en Belgique et s'attache les compétences informatiques de Miep pour tenter d'analyser ce qu'il a récupérer. Ce qu'ils vont découvrir dépasse tout entendement.


Par Phibes, le 01/04/2011

Notre avis sur l'album Fouad


Publié en même temps que Camille, ce volume ne constitue pas pour autant une suite à cet opus. C'est cette particularité qui fait la force de cette nouvelle série initiée par Pierre-Paul Renders, assisté par Denis Lapière, qui a pris pour parti de réaliser 6 albums "tentaculaires" dont les péripéties s'enchevêtrent adroitement.


Après une première mise en bouche avec Camille, Fouad vient apporter un peu plus de consistance au menu concocté par des auteurs en réelle forme. Ici, le récit, toujours animé, s'attache aux péripéties d'un autre personnage que l'on a croisé furtivement lors de la fin des tribulations de la jeune rouquine. Bien sûr, le lecteur ne pourra se perdre dans les méandres de l'énigme puisqu'un lien avec le preneur d'otage était annoncé précédemment. Aussi, presque naturellement, les auteurs en viennent à expliciter le pourquoi d'une telle vindicte de la part d'un petit infirmier belge.


Ici aussi, le récit joue avec les époques (certes moins prononcé que dans Camille mais tout aussi efficace). Par ce biais, on assiste à la montée en puissance de la colère du personnage principal (qui curieusement semble être le seul en tant qu'employé à ne pas savoir ce qui se trame dans son organisation) et à l'émergence de la manipulation humanitaire via les campagnes mondiales de vaccination de l'HWC. De fait, ces nouveaux éléments viennent compléter astucieusement l'intrigue aux accents scientifiques et conforter la mauvaiseté de certains décideurs dont l'omnipuissance et l'omniprésence sont des plus inquiétantes.


Pour les besoins de ce tome, Mathieu Reynès reste aux commandes graphiques assisté, pour les décors, par Benjamin Benéteau. Le rendu général est tout aussi convaincant que le précédent, preuve que les dessinateurs maîtrisent parfaitement leur style. Usant malgré tout d'un découpage classique, leur mise en images acérées possède un potentiel indéniable.


Un tome réussi qui se veut, vis-à-vis du précédent, d'une complémentarité bénéfique.


 

Par , le

Les albums de la série ALTER EGO

Nos interviews liées

INTERVIEW DE MATHIEU REYNES

Interview de Mathieu Reynes pour La Peur Géante. SCENEARIO.COM: Bonjour Mathieu. Ton actualité est la sortie de l’adaptation de La peur géante, l’œuvre de Stefan Wul avec Denis Lapière au scénario. Avant d’aborder le sujet, peux tu nous parler de ton parcours ?
Mathieu REYNES: Je n’ai pas fait d’école d’art, j’ai longtemps considéré le dessin comme une passion et je n’avais pas imaginé en faire réellement mon métier. J’ai suivi des études scientifiques mais une fois le diplôme en poche j’ai bifurqué vers une école d’animation 2D/3D à Angoulême où j’ai rencontré Frédéric Brrémaud avec qui j’ai mis un premier pas dans la BD. Les albums se sont enchainés chez différents éditeurs et me voici aujourd’hui, un pied chez Dupuis avec Alter Ego et l’autre chez Ankama/Comix Biro avec La Peur Géante [...]

Lire la suite ›

Denis LAPIERE pour Peur Géante

Sceneario.com : Bonjour Denis. Ton actualité est la sortie de l’adaptation de La peur géante, l’œuvre de Stefan Wul avec Mathieu Reynes au dessin. Avant d’aborder le sujet, peux tu nous parler de ton parcours ?
Denis LAPIERE : Mon parcours est très simple, j’ai près de 120 albums de BD derrière moi, ainsi que deux long-métrages cinéma et je suis toujours aussi passionné par l’écriture et la narration qu’à mes débuts, peut-être même plus encore. Avant cela, durant mes études de sociologie j’ai été critique BD et cinéma pour un hebdo belge puis j’ai fondé une librairie avec des amis et j’y ai travaillé pendant cinq ans. Enfin, de 2006 à 2011 j’ai été éditeur chez Dupuis (les collections Puceron et Punaise). Sceneario.com : Ce mois-ci, sort La Peur géante [...]

Lire la suite ›