ALPHA #8 Jeux de puissants

voir la série ALPHA
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

LE LOMBARD

Collection :

Troisième vague

Sortie :
ISBN : 2803620364

Résumé de l'album Jeux de puissants

Après avoir sauvé la vie du Président des Etats Unis (voir tome 6 et 7), les agents de la C.I.A. Sheena Fergusson et Dwight Tyler alias Alpha, victimes de leur succés n'ont pas de missions intéressantes...
Pendant ce temps, un autre complot se trame au sein même de l'Agence tandis qu'une mystérieuse tueuse du nom de Scala fait son apparition....

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Jeux de puissants

Voilà un nouveau tome de cette série dont le héros est un agent de la C.I.A...
Et ce nouvel épisode démarre sur les chapeaux de roues comme tout bon feuilleton américain...Mise en place des personnages, des scènes d'actions, un peu d'érotisme, et de biens belles jolies filles...
Mythic signe un très bon suspense encore une fois, il ne déçoit pas.
Les planches de Jigounov sont soignées, bien découpées, un bon coup de crayon et ces femmes très bien dessinées ; voir ce nouveau personnage mystérieux : Scala !
Il se permet un petit hommage à XIII (voir planche 43, case 4...).
Bref, un épisode prenant et dont le seul bémol est qu'il faudra encore attendre un an pour la suite.....

Par , le

Une fois de plus, on retrouve avec ce tome (attendant une suite) un découpage scénaristique un peu complexe - à dessein. Tout commence en un lieu qu’on délaissera ensuite complètement pour ne retrouver le personnage concerné que dans les toutes dernières pages ; ces dernières pages dévoilant enfin un lien avec les événements qui font cet album. Ces événements, parlons-en : "Jeux de puissants" est une histoire assez compliquée, assez opaque qui, je pense, attend sa suite pour que le lecteur y voie plus clair. Il faut dire qu’entre les méchants qui sont méchants, les gentils qui agissent comme des méchants, etc, etc... il est facile de se laisser embobiner !
Un peu plus "à la Largo Winch" au vu du matériel sous-marin, de l’hélico ou encore de la pelletée de belles femmes qui peuplent les cases de la BD, ce tome 8 reste cependant fidèle aux précédents. Et c’est tant mieux. Quand le scénario est solide, le dessin de très grande qualité et les couleurs au top, on sait qu’on tient quelque chose de valeur !

Par , le

Les albums de la série ALPHA