ALLEE DES ROSIERS #1 Tuile sur tuile

voir la série ALLEE DES ROSIERS
Dessinateurs :




Scénariste :


Coloristes :




Éditions :

CARABAS

Genre :

Chronique sociale

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782351002827

Résumé de l'album Tuile sur tuile

Mauvaise rencontre  :
Fred et Medhi se retrouvent au poste mais jurent pourtant qu’ils n’ont rien fait…

Fausse alerte  :
Fred est seul avec sa sœur dont l’accouchement est imminent et Medhi veut acheter un cadeau à sa copine avec un chéquier volé…

Qui sème la peur récolte la colère  :
Baptiste se rend à l’ANPE mais tout ne se passe pas comme prévu car il n’est pas allé à la dernière réunion. Tout cela commence à l’énerver sérieusement…

Par Arneau, le NC

Notre avis sur l'album Tuile sur tuile

Cette BD parle de la banlieue mais ne s’intéresse pas au phénomène « Cité ». Les auteurs préfèrent s’attarder sur les gens qui y vivent en évitant les clichés. Ils se gardent bien de tomber dans un propos moralisateur ou donneur de leçon même si la dernière histoire fait sentir un fort engagement. Ici les auteurs ne se limitent pas à de la simple observation.

Pour cet album, Séverine Lambour s’est attaché les services de trois dessinateurs dont Olivier Martin et Laurent Houssin. On y retrouve aussi Benoît Springer ; logique quand on sait que l’album « 3 ardoises » est à l’origine de cette « Allée des rosiers ». Les trois styles graphiques sont relativement différents mais donnent, tout de même, à l’ensemble une certaine unité. Le dessin de Springer en constante évolution, épuré avec ses ombres et ses noirs très marqués, fait encore des merveilles.
Le premier album de cette série permet de découvrir en trois courtes histoires les différents protagonistes qui peuplent ce quartier. On s’attache déjà aux personnages et on a hâte de lire la suite, mais il y a tout de même un petit bémol car avec seulement 39 planches, on reste un peu sur sa faim. Nul doute que le prochain opus permettra de rentrer un peu plus dans cet univers.

Après « 3 ardoises », Séverine Lambour et Benoît Springer, accompagnés de leurs deux compères, nous montrent qu’ils n’ont pas peur de prendre des risques avec une BD qui se démarque de la plupart des productions actuelles, autant dans le fond que dans la forme.
Un bel album plein d’humanité, bien dans l’actualité mais qui, surtout, tape juste !

Par , le

Les albums de la série ALLEE DES ROSIERS

Nos interviews liées

Interview Benoît Springer


Sceneario.com
: Comment vous est venue cette idée ? Benoît Springer : Séverine est une grande lectrice de livres, de magazines, d’articles… elle dévore tout ce qui peut être lu. Et elle aime l’idée que chaque mot peut avoir un sens érotique. Quant à moi, je ne suis jamais aussi heureux que quand je croque des corps humains. Nous avons réuni nos plaisirs, les livres et les corps, dans un même projet. Sceneario.com: Est-ce un fantasme de couple ou l'aboutissement d'une longue maturation ? Benoît Springer : Ni l’un ni l’autre. Nous aimons travailler ensemble, explorer tous les genres… du polar fantastique à l’érotisme. Sceneario.com: Lequel d'entre vous était le "dominant" (pour ne pas dire l'initiateur) de ce projet ? Benoît Springer : Nous avions l’envie commune de faire une bande dessinée érotique et c’est Séverine qui a amené l’histoire [...]

Lire la suite ›

Interview de Benoit Springer

  Sceneario.com : Bonjour et merci de nous accorder une interview. Pour commencer, pourrais-tu nous raconter ton parcours et comment tu es venu à la BD ? Benoit Springer : J’y suis venu très simplement. Comme beaucoup de gens, j’ai commencé à dessiner tout petit, mais au moment où la plupart des gens s’arrêtent, moi j’ai continué.

Après, j’ai eu un parcours assez classique : après un BAC A3 j’ai fait une année d’Art Plastique à Bordeaux et ensuite deux ans et demi, un peu près, à l’école de BD d’Angoulême.Suite à cela, j’ai tout de suite signé chez un éditeur et c’était parti !
A partir d’Angoulême, c’est allé vite car j’y ai rencontré des auteurs qui étaient déjà publiés comme Claire Wendling, Christophe Gibelin, Thierry Robin [...]

Lire la suite ›