ALLAN MAC BRIDE #1 L'Odyssée de Bahmès

voir la série ALLAN MAC BRIDE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

JYB Aventures

Genre :

Aventure

Sortie :
ISBN : 2951584369

Résumé de l'album L'Odyssée de Bahmès

1935, fouilles archéologiques en Egypte. L'archéologue anglais Allan Mac Bride découvre après cinq années d'efforts l'entrée d'un temple datant des premières dynasties égyptiennes... Il y pénètre mais tombe dans une crevasse. Là, miraculeusement indemne, il découvre, héberlué, des salles immenses, des statues intactes, un bateau antique parfaitement conservé et surtout une fresque racontant le voyage maritime du commandant Bahmès, ordonné par la reine Hatshepsout, pour ramener la preuve de l'existence de la terre d'origine du peuple égyptien au delà des océans...
Suite à l'effondrement du temple, Allan Mac Bride partira à la recherche de cette terre...

Par François Boudet, le 05/02/2011

Notre avis sur l'album L'Odyssée de Bahmès

Après "L'oeil de Shiva", Patrick Alain Dumas nous revient avec un album de facture plus classique de 44 pages, couleurs, format A4, cartonné ; en collaboration avec le scénariste et éditeur Jean-Yves Brouard à qui l'on doit également "Les aventures de Quentin Foloiseau" notamment.
Le style graphique est également de tradition franco-belge, avec une très belle Ligne Claire réaliste digne de Jacobs, Hergé, Bob de Moor.
Le déroulement même de l'histoire me fait penser à une aventure de "Tintin", avec ses rebondissements, ses dangers (le héros s'en sort toujours in extremis...), ses mystères (sur ce dernier point, on pense peut-être davantage à une BD comme "Martin Mystère", célèbre archéologue de l'impossible, précurseur également d'Indiana Jones...); et le plaisir qui s'en dégage.
Ce premier album d'"Allan Mac Bride" entame un premier cycle en 3 albums ; l'histoire aura donc suffisament d'espace pour être développée ; pour ma part, l'accroche a été bien faite et j'attends donc avec impatience la suite.
Eventuellement, si je devais faire une petite suggestion, je dirais qu'il serait sans doute intéressant, à l'image de "Tintin", que le personnage s'accompagne d'une "famille", ou de faire-valoirs.
Alors qu'une mode actuelle veut que l'on ressuscite et clône de vénérables séries anciennes ayant marqué les esprits (il ne s'agit heureusement pas encore de "Tintin" qui est encore protégé de ces frasques - à moins que cela devienne bientôt la norme comme aux Etats Unis...), l'avantage des albums de Patrick Dumas, s'ils joueront aussi sur l'aspect "nostalgie" des anciens lecteurs bien sûr..., est qu'ils font preuve de la part de l'auteur de créations originales et surtout d'une sincérité que ne possèdent pas forcément les séries clônées à but essentiellement commercial...

Par , le

Très bon livre qui est bien écrit même s'il s'apparente un peu à du Blake et Mortimer au debut. A la fin, c'est de l'aventure pure et dure avec des rebondissements multiples.
Sur les très beaux dessins de P.Dumas.
Il n'y a plus qu'à attendre la suite...
Encore merci aux auteurs qui redonnent un sens a la bd populaire.

Par , le

Les albums de la série ALLAN MAC BRIDE

Nos interviews liées

Quand Patrick Dumas jette un oeil sur Shiva...

Sceneario.com : Ta première bande dessinée publiée est "La planète des robots" dans Falatoff en 1970 ; tu avais alors 17 ans... Est-ce exact? Des souvenirs de cette première expérience? Patrick A. Dumas : C'est exact. Si je me souviens bien, j'avais participé à un concours du journal Spirou et avais été parmi les 50 gagnants qui recevaient un poster dédicacé par Peyo. L'équipe de Falatoff avait dû écrire à tous ces participants, afin de dénicher d'éventuels collaborateurs. Je fus un de ceux-là...
J'ai eu les honneurs de la couverture du premier numéro, avec une case extraite de "La Planète des Robots", histoire courte très influencée par Druillet qui venait de faire une entrée remarquée dans Pilote. Et je suis resté rouge de honte les semaines qui ont suivies, car j'avais fait deux énormes fautes d'ortographe dans le texte de cette case... Sceneario.com :Comment t'est venue l'envie de devenir auteur de bandes dessinées? Patrick A. Dumas : C'est une idée que j'ai sans doute eue très tôt, car, très jeune, j'interrogeais souvent mon entourage pour savoir comment étaient réalisés les illustrés que je lisais à longueur de journée [...]

Lire la suite ›