ALIX SENATOR #9 Les Spectres de Rome

voir la série ALIX SENATOR
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CASTERMAN

Genre :

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 9782203206120

Résumé de l'album Les Spectres de Rome

De retour de Pétra, Alix découvre que Rome vit dans une ambiance proche de la psychose. Des meurtres de soldats et de vétérans ont lieu la nuit dans les rues. Certains parlent de fantômes, d’autres de lépreux assoiffés de sang. Les malades de la lèpre deviennent, d’ailleurs, des cibles toutes trouvées pour calmer la vindicte populaire.
Alix propose à l’Empereur de mener l’enquête en compagnie de Quintus.

Par Legoffe, le 06/11/2019

Notre avis sur l'album Les Spectres de Rome

Loin de l’univers purement jeunesse développé dans la série d’origine signée Jacques Martin, le « Alix Senator » de Valérie Mangin est bien plus sombre et destiné à un public ado et adulte.

Cette mystérieuse affaire de fantômes et de lépreux ne viendra pas contredire ces propos. Les crimes sont aussi terribles que le visage des meurtriers. L’ambiance est quasi fantastique, tant par son thème que par ses couleurs. L’effet vert de l’orichalque, métal légendaire de l’Antiquité, est saisissant grâce à la parfaite maîtrise des couleurs de Jean-Jacques Chagnaud !

Et les beaux dessins réalistes de Démarez font le reste. Ils permettent une plongée très réussie dans la Rome antique, avec un travail de reconstitution parfaitement exécuté.

Les fans de la série ne seront donc pas déçus par cette suite qui allie beaux graphismes et bonne intrigue, menée avec dynamisme.

Par , le

Les albums de la série ALIX SENATOR

Nos interviews liées

Moi, Jeanne d'Arc

Sceneario.com : Vous affichez une vision de la Pucelle fort éloignée de la guimauve patriotique habituelle, est-ce par provocation?
Valérie Mangin : Au départ, non. Mais c’est vrai que l’album est vécu comme une provocation par certains lecteurs. Traditionnellement,  Jeanne d’Arc est une sainte. C’est la Pucelle comme vous le dites dans votre question, alors la montrer « à poil », ça ne se fait pas… même en 2012 !
Pourtant, je n’ai pas eu l’impression de lui manquer de respect. Au contraire, je lui ai rendu son humanité. Pour moi,
Jeanne d’Arc est d’abord une vraie femme avec un corps, des émotions et des pulsions sexuelles. Ensuite c’est une femme qui a soif de liberté et d’accomplissement. Elle ne devient pas sorcière puis chef de guerre parce que Dieu ou le Cornu le lui ordonnent mais par choix personnel, pour vivre pleinement sa vie [...]

Lire la suite ›

Thierry Demarez pour la Geste des Chevaliers Dragons 7

Sceneario.com: Bonjour, Thierry Démarez. Pouvez vous vous présenter ainsi que votre parcours avant d’arriver à faire de la BD   ?
Thierry Demarez:
Bonjour , mon parcours est assez sinueux mais s' appuie autour d' un tronc commun qui est le graphisme . après un bac Arts Plastiques , je suis parti aux Beaux Arts que j' ai quittés au bout d' une année pour me lancer vers quelque chose de plus " concret " , la maquette volume ( en architecture et prototypes) . puis , j' ai eu mes premiers contacts avec le milieu de l' édition en étant coloriste ; au bout de 2 ans , je me suis lancé dans le décor forain , ma première approche dans le monde de la "fresque" , du très grand format . Puis , j' ai intégré un centre de formation de peintre en décor où je suis devenu plus tard , assitant formateur pendant 2 ans ; l' Opéra Bastille m' a alors ouvert ses portes , toujours pour les décors et enfin , j' ai enchainé avec un Cdi à la Comédie Française en tant que chef d' atelier et je travaille parallèlement mes albums avec cette activité à plein temps [...]

Lire la suite ›

Valérie Mangin scénariste

Sceneario.com: Qui est Valérie Mangin?
Valérie MANGIN:
« Elle » ? Il faut que je parle de moi à la troisième personne comme César ou Delon ? Allons-y : C’est une femme avec une personnalité multiple. Le jour, Valérie est une sympathique directrice de collections, historienne de formation, qui aide des auteurs de BD à accoucher de leurs histoires. Mais la nuit, elle devient « Mangin » une scénariste farfelue qui invente des tragédies cosmiques et des récits fantastiques gores.

Sceneario.com: Vous sortez donc ce mois ci chez Quadrant Solaire votre nouvelle série KGB, quel effet ça fait? Des peurs? Des envies? Oui, tout cela à la fois.
Valérie MANGIN:
J’oscille entre la grande joie de voir enfin le résultat de deux ans de travail acharné et la peur d’être moi-même déçue par mon album que j’ai à chaque livre [...]

Lire la suite ›