Les chemins de Lhassa

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

Explora

Genre :

Aventure

Biographie

Historique

Sortie :
ISBN : 9782723498470

Résumé de l'album Les chemins de Lhassa

Gyantsé, vallée de Nyang Chu dans le Tibet Tsang. 3977 mètres d'altitudes. Mai 1924. Sur place, l'agent de l'Empire britannique, David MacDonald est dérangé en pleine nuit. On lui annonce l'arrivée d'un jeune lama et d'une européenne, Alexandra David-Neel. Cela fait treize année que la dame parcoure l'Asie et qu'accompagné par Aphur, le jeune lama devenu son fils adoptif, ils ont accompli un extraordinaire voyage, découvrant diverses civilisations et cultures. Elle y a fait des rencontres incroyables, dont celle du Dalaï-Lama ! Et elle a même séjourné un temps à Lhassa, la ville interdite ! Elle raconte tout cela à MacDonald...

Par Berthold, le 24/02/2016

Notre avis sur l'album Les chemins de Lhassa

Après le superbe Une vie avec Alexandra David-Neel sortie en février 2016, dans la collection Grand Angle, de Bamboo, c'est, au tour de Glénat, en ce mois de mars 2016, dans sa collection Explora de nous raconter l'histoire de cette femme extraordinaire qui a réalisé un bel exploit dans ce récit Alexandra David-Neel : Les Chemins de Lhassa.
Ce qui a de bien, c'est que les deux bandes dessinées ne partent pas du même point de vue. Ils sont même, quelque part, très complementaires.

Ici, Christian Perrissin et Boro Pavlovic nous font découvrir ce voyage exceptionnel de celle qui deviendra l'une des plus célèbres exploratrices de l'histoire, en commençant leur début lorsque alexandra David-Neel arrive à Gyantsé, en mai 1924. Quel voyage !

Perrissin nous fait partager les sentiments, les douleurs, les moments difficiles, les désillusions et le courage de cette femme qui finalement aura atteint son but : Lhassa, la ville interdite ! Et qu'elle n'est pas notre surprise en voyant ce qu'elle ressent en voyant cet endroit !
Le scénariste se base sur les points forts de ces voyages. Il montre aussi ce lien particulier qui a lié Alexandra David-Neel et Aphur le jeune lama qui deviendra aussi son fils adoptif. Perrissin nous montre la liaison particulière qu'entretenait l'exploratrice avec son mari Philippe Neel.
Outre un beau récit d'aventure, un beau portrait de quelqu'un qui a atteint ses rêves, c'est aussi un beau portrait de femme forte qui se dresse devant nous.

Le dessin de Pavlovic  reconstitue à la perfection ce voyage. Il nous montre des paysages incroyables, mais surtout il nous fait ressentir ce qu'ont du affronter Alexandra David-Neel et Aphur, face à une nature souvent hostile. Les couleurs d'Alexandre Boucq sont tout aussi réussies.

Avec cet album, Christian Perrissin et Boro Pavlovic nous racontent le parcours passionnant de l'une des exploratrices les plus incroyables de l'Histoire.
Un très bel album, avec une préface signée Christian Clot,  de la collection Explora,  où vous trouverez à la fin un dossier pédagogique qui traite du contexte historique et politique de l'époque, ainsi qu'une biographie d'Alexandra David-Neel.
Une superbe aventure que je vous recommande fortement !

 

Par , le

Nos interviews liées

Christian PERRISSIN pour CAP HORN T3

Sceneario.com : Bonjour Christian, En ce mois de mai sort le troisième opus de votre série Cap Horn. Comment vous est venue l'idée de vous lancer dans une telle aventure historico-fictive qui prend ses bases dans la Patagonie ? Est-ce une envie de marcher sur les pas de ceux qui ont espéré trouver une sorte d'Eldorado en ces lieux isolés ?
Christian Perrissin : Au tout début, il y a la lecture de "En Patagonie" de Bruce Chatwin. Une façon unique de raconter un voyage, de parler d'un territoire, de son histoire, sa géographie et ses habitants. Une expérience que j'ai aimée relire. Plus tard, un autre livre, de photographies cette fois, qui a pour titre "Cap Horn, rencontre avec les Indiens Yaghan". Une sorte de rapport de mission, celle de 1882 qui explora les canaux de Terre de Feu un an durant pour en achever la cartographie commencée 50 ans plus tôt par Fitz-roy à bord du Beagle [...]

Lire la suite ›

Le destin de Martha Jane Cannary à la croisée des réponses

Compte tenu de la grande complicité des deux auteurs, ces derniers ont souhaité répondre chacun à leur tour aux réponses posées (Paires pour Ch. Perrissin, impaires pour Mat. Blanchin), une façon de dire que leur complémentarité n'est nullement surfaite.
Sceneario.com : Ce mois de janvier 2008 a été l'occasion de voir éclore votre nouvelle série "Martha Jane Cannary". Comment cette sortie est-elle ressentie par vous-même et votre lectorat ?
Matthieu Blanchin : Pour nous c’est à la fois un cadeau et un soulagement car cela fait plus de 5 ans que nous avons commencé à réfléchir à ce portrait et l’aspect général du livre qui doit beaucoup au Talent de Didier Gonord, nous comble. .. Pour notre lectorat, il est encore un peu tôt pour le dire, mais vous savez, cela peut être très relatif car Blanchin par exemple, sort des albums très ponctuellement jusqu’à présent [...]

Lire la suite ›