ALEX L'EXPLORATEUR #1 La Malédiction Du Serpent

voir la série ALEX L'EXPLORATEUR
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

ED. DU HAVRE DE GRACE

Genre :

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 9782952534987

Résumé de l'album La Malédiction Du Serpent

1944, le Havre subit de nombreux bombardements. Au milieu de ces scènes de destruction, les responsables du Museum d’Histoire Naturelle s’affairent à protéger certains objets. Hervé, un jeune homme passionné d’histoire, ne manque pas l’occasion que lui offre M. Marsin pour profiter seul du musée. Mme Bonnamie l’attendait, et elle lui réserve une surprise : le récit d’une autre guerre qu’a connut la ville du Havre, et celle d’un périple maritime qui a entraîné Alex et Stanislas, deux jeunes hommes, à l’autre bout du monde explorer les terres australes…

Par Vincentb, le NC

Notre avis sur l'album La Malédiction Du Serpent

Scénarisé par deux historiens, Hervé Chabannes et Ritsert Rinsma, cet album raconte l’histoire de Charles-Alexandre Lesueur (surnommé Alex l’Explorateur), un dessinateur et explorateur de la fin du XVIIIème et début du XIXème siècle. Le côté historique à donc un rôle primordial dans l’histoire et on ne peut que constater que cet aspect de l’album est particulièrement réussi. Extrêmement documenté, les deux scénaristes spécialistes offrent un travail minutieux et détaillé qui ravira les passionnés et offrira aux autres une vision réaliste de cette époque.
Cependant, si la qualité au niveau de la documentation est bien présente, des défauts de narration viennent quelque peux gâcher le plaisir de lecture.
Par exemple, l’utilisation d’une double narration est déconcertante : alors que l’histoire est censée être racontée par Mme Bonnamie en 1944, on est en fait guidé dans le récit par des cartouches reprenant des lettres écrites par le héro.
De plus, le contexte de la Seconde Guerre Mondiale dans lequel commence le récit est dès la sixième page complètement oublié sans qu’aucun rappel ne soit fait au lecteur.
De surcroît, certains passages manquent de fluidité et les enchaînements ne sont pas toujours très bien amenés, bien que ce détail soit bien loin de rendre le récit illisible.
Enfin, le lecteur ne trouvera aucun personnage, pas même Alex l’Explorateur, auquel s’identifié ou se rattacher. Peut-être les auteurs avaient-ils peur de trahir les véritables personnalités des figures historiques qu’ils font intervenir et ne leur ont donc pas prêté de caractère personnel… Dans tous les cas, la marge de manœuvre que ces auteurs exigeants se sont imposés est restreinte par le côté historique poussé.

Du côté graphique, c’est Yves Boistelle qui vient compléter le trio d’auteurs havrais ayant réalisé cette bande dessinée.
Son dessin (re)lâché ne manque pas de personnalité bien qu’il ne soit pas exempt de défauts (encore une fois, rien de bien grave, le niveau est bon).
Certes, son style, si l’on n’y adhère pas, peut paraître brouillon mais il est indéniable qu’il a la qualité de faire vivre l’histoire.
Il s’occupe de plus lui-même de la colorisation, mais malheureusement on peut noter une certaine inégalité entre de très belles aquarelles (notamment des vues marines particulièrement réussies) et d’autres cases manquant de détails.

Au final, un bilan mitigé pour cette histoire qui ne manque pas de densité, mais que des problèmes de narration viennent entacher. Cependant, il s’agit, pour les scénaristes, de leur première bande dessinée, nul doute que ces défauts vont s’atténués au fil des albums. La passion est présente et partagée. On ressent l’amour des auteurs pour l’Histoire et plus particulièrement cette histoire, celle d’un artiste havrais partit de rien. Reste à découvrir la suite de son aventure !

Par , le

Les albums de la série ALEX L'EXPLORATEUR