Alena

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Drame

Intimiste

Sortie :
ISBN : 9782344020814

Résumé de l'album Alena

Aléna a récemment intégré un internat pour enfants de riches, bien que sa famille n'en ai pas forcément les moyens. De ce fait, elle se fait harceler tous les jours par Filippa et sa bande qui lui reprochent sa pauvreté et son amitié très ambigüe avec une copine, Joséfin, qui s'est suicidée un an auparavant. Toutefois, l'esprit de cette dernière n’a pas l’intention de la laisser subir tout ça plus longtemps, elle va devoir intervenir elle même... Bien qu'elle soit morte...

Par Fredgri, le 14/12/2016

Notre avis sur l'album Alena

L'album s'ouvre sur une séquence qui met en scène Aléna et son amie Joséfine, sur un pont, qui se disputent. On comprend d'emblée que la relation qui les lie est d'une part anticonformiste, mais qu'en plus elle ne cadre pas avec leur statut social. Mais Joséfine n'est pas prête à tout sacrifier, et surtout pas l'amour qu'elle éprouve pour Aléna !
Nous sommes ensuite ramené, un an plus tard, au sein de l'établissement ou se trouve Aléna, la aussi le scénario est très clair, la jeune fille n'est d'une part pas acceptée, car elle n'est pas aussi riche que ses camarades, mais en plus elle est régulièrement humiliée par une forte tête appelée Filippa. L'intrigue ultra classique à base de harcèlement, de rejet et de stigmatisation méprisante ! A cela on rajoute une héroïne mal dans sa peau, qui est hantée par l'esprit de cette amie pour qui elle a nourrit des sentiments qui dérangent !

Le scénario tire donc sa force d'une base très conventionnelle, mille et une fois rabâchée deçi delà, mais qui laisse la place à l'auteur pour développer des personnalité particulièrement bien construite. On suit donc très volontiers les péripéties de cette étudiante qui se rapproche de plus en plus du gouffre, sans cesse encouragée par celle qu'elle a aimé passionnément !
Toutefois, on attend tout du long que le récit s'éloigne à un moment donné de cette intrigue extrêmement téléphonée dont on devine très vite la conclusion. Et c'est un peu dommage, en fin de compte. Car l'auteur dose très habilement les différentes tensions qui s'installent, il insiste sur les ambiances et les névroses des uns et des autres, sans trop en faire. C'est intelligent et captivant !

Donc sans être la surprise totale c'est un album qui reste très agréable à lire !

Par , le