AKUMETSU #3 Volume Trois

voir la série AKUMETSU
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

TAIFU COMICS

Genre :

Fiction

Manga

Seinen

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782351800485

Résumé de l'album Volume Trois


C’est devant un parterre d’innombrables personnes qu’Akumetsu donne son nouveau show morbide. Et comme lors de ses précédentes interventions, il terminera sa prestation en se faisant exploser le crâne, afin que toute identification soit rendue impossible.

Jubilant, Shô montrait à Shiina et à Osamu Yaguchi la diffusion à la télévision du "spectacle", leur jurant qu’il était bien là avec eux et qu’en même temps, il était l’Akumetsu masqué filmé en direct au funérarium !!! Oui, Shô dévoile ses pouvoirs, mais ils sont tellement ahurissants que ceux qui l’écoutent en privé ont bien du mal à le croire ! Ses motivations sont elles par contre louables. Le père de Shiina en sait quelque chose...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Volume Trois


Dans la situation où on retrouve le héros masqué en début de tome, une fois de plus, la série Akumetsu montre les limites du bon sens qu’on était peut-être parti pour lui accorder. En effet, quand il était entouré de policiers dans l’épisode des Bosozokus, Akumetsu aurait largement pu être tué à distance par un des nombreux tireurs qui le tenaient en joue. Là encore, au funérarium, il est encerclé par des tireurs d’élite et (on ne comprend pas forcément pourquoi !) il a même lâché son otage mais il est pourtant laissé sain et sauf...

En tant que lecteur, on sait que chaque Akumetsu explose après son intervention finale. Le tuer devient donc inutile ; à moins de vouloir sauver la victime désignée. Alors, peut-être que, comme les lecteurs, les protagonistes ont "envie de voir" !!! Tout simplement. Ce qui justifierait ce choix scénaristique un peu discutable des auteurs...

C’est sans doute cela qui gêne le plus dans cette lecture. Mais allez, on s’en accommode. Après, il y a aussi ce "Gars Aku" qui fait très décalé, même si Shô n’est finalement qu’un ado et qu’on devrait attribuer à son âge cette allure kawaï de la représentation de son "Gars Aku"...

Enfin, dans ce tome 3, la parole est peut-être donnée trop longtemps à Shô, ce qui a pour effet de perdre un peu le lecteur dans les explications politico-financières données. M’enfin, si cet exposé limite indigeste doit être fait pour qu’on n’ait plus à en souper par la suite, on accepte cela aussi !

Mais tout cela fait de ce tome 3 un volume moins agréable que les deux précédents. Espérons donc que le tome 4 renouera avec des séquences un peu moins prise de tête !
 

Par , le

Les albums de la série AKUMETSU