AKIRA (VERSION NOIR ET BLANC) #4 Volume 4

voir la série AKIRA (VERSION NOIR ET BLANC)
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Anticipation

Manga

Science Fiction

Seinen

Sortie :
ISBN : 9782344012437

Résumé de l'album Volume 4

Après l'explosion qui a détruit la ville, Néo-Tokyo est de nouveau en ruines, laissant ses habitants plonger en plein chaos, sans gouvernement, sans forces de l'ordre, se partageant ainsi entre deux forces qui se disputent à présent le territoire : le "Grand empire de Tokyo" avec à sa tête Tetsuo et Akira, et l'organisation religieuse dirigée par Dame Miyako, chacun aidant à sa façon les rescapés.
Pour évaluer la situation, des agents gouvernementaux sont dépêchés sur place et découvrent l'ampleur du désastre. Pendant ce temps là, Kei essaye tant bien que mal de s'occuper des deux enfants qu'elle a pu sauver...
Quand à lui, Kaneda a étrangement disparu...

Par Fredgri, le 29/11/2018

Notre avis sur l'album Volume 4

Comme chaque volume de cette réédition, les dates de sortie ne cessent d'être reportées, encore et encore, rendant ces rendez-vous avec ce chef d'œuvre ultime qu'est Akira chaque fois plus impatients !

Mais, il faut bien admettre que dès les premières planches on oublie rapidement cette attente pour se laisser porter par cette intrigue incroyablement immersive, en plein chaos urbain, une ville en ruines ou rodent des troupes armées jusqu'aux dents qui s'auto-attribuent des territoires, qui pillent les ressources acheminées par le gouvernement, qui gèrent les distributions comme bon leur semble. Dans ce cadre, on retrouve Kei qui doit dorénavant se débrouiller seule pour protéger Kiyoko et Masaru, en les menant notamment à Dame Miyoko.
L'ambiance est bien sur extrêmement tendue, et bien que l'on puisse avoir le sentiment que l'intrigue ralentit, il n'en est justement rien, car Otomo installe justement une situation ou le temps semble s'être soudain arrêté, ou chacun tente de s'organiser en se demandant ce qui pourra bien arriver ensuite ! Petit à petit, cette zone de non droit permet aux uns et aux autres de se révéler, d'exacerber le côté post apocalyptique de la série.
Tetsuo devenant, en parallèle, une sorte d'avatar divin qui sombre progressivement dans une folie qu'il n'arrive qu'à peine à contrôler avec de grandes quantités de drogues synthétiques...

Une très intéressante montée en puissance qui se conclue avec une dernière partie absolument incroyable de violence et de surprise !!!!

Sans conteste l'une des meilleures séries au monde, Akira ne cesse de montrer son incroyable modernité, quelques 30 ans après sa publication initiale dans Young Magazine. Pas une ride, toujours aussi efficacement rythmée et haletante, on ne peut que retrouver cette flamme qui nous animait à la première lecture... Et même si vous avez déjà lu cette histoire, je suis sur que comme moi vous avez hâte de relire le prochain volume "prévu" en Janvier prochain... Croisons les doigts !

Un must absolu !

Par , le

Les albums de la série AKIRA (VERSION NOIR ET BLANC)