AJIN, SEMI-HUMAIN #3 Tome 3

voir la série AJIN, SEMI-HUMAIN
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Action

Fiction

Horreur

Manga

Sortie :
ISBN : 9782344007464

Résumé de l'album Tome 3

 
Lors de l’assaut donné par Sato contre le centre dans lequel les humains font de terribles expériences sur les ajin, Kei Nagai va être horrifié par le comportement terroriste de son "semblable". Ce sentiment va lui faire retourner son arme contre Sato au moment où celui-ci allait fusiller une nouvelle de ses nombreuses victimes.

Cette initiative confortera Sato dans l’idée qu’il avait vu juste en pensant que Nagai "ne ferait pas l’affaire". Un duel va s’ensuivre entre les deux immortels, auquel Nagai réussira à se soustraire en quittant les lieux grâce à l’aide d’un des humains qu’il a sauvés de la fusillade.

Sato ressortira du centre d’expérimentation sur les ajin vêtu d’habits qui ne sont pas les siens. Assailli par des journalistes venus couvrir les événements terribles dont il était l’instigateur, Sato révélera son statut d’ajin et en profitera pour transmettre un message à l’humanité ; message qui tel une onde de choc ira secouer des gens parmi les plus hauts placés au gouvernement...

 

Par Sylvestre, le 03/02/2016

Notre avis sur l'album Tome 3

 
Dans ce tome 3 plein d’action, Kei Nagai voit pour la première fois son fantôme s’extraire de son corps. Il s’attellera d’ailleurs à l’invoquer peu après, lorsqu’il en aura... grand besoin ! Encore une fois, ce tome est plein d’action, de suspense, de stress et de sang qui gicle. Et comme on n’est pas dans un schéma minimalistes où les humains sont automatiquement ennemis des ajin, les possibilités de développement sont multiples. Kei Nagai en est un bon exemple dans cette situation où il est obligé de passer un contrat tacite avec des humains (qui pourtant le torturaient) pour être sauvé de la menace d’un autre ajin. En même temps, il y a du bancal dans tout ça. On nous a par exemple dit que le gouvernement disait à la population que les ajin n’étaient pas à craindre, mais, malgré tout, la peur des ajin existe bel et bien, et la volonté de les capturer pour les mettre hors d’état de nuire aussi... Bref-bref, ça reste un peu "complicado", d’autant que les règles du jeu semblent pouvoir changer en cours de route, à l’instar de la notion d’immortalité des ajin puisqu’on nous révèle, par la voix de Sato (à moins qu’il ne bluffe ?!), que quand les parties d’un même corps d’ajin blessé sont trop éloignées l’une de l’autre, la régénération peut ne pas se faire correctement et donc on peut assister à des "naissances" d’êtres qui ne ressemblent pas à celui ou celle qu'ils remplacent. (Ou un truc comme ça) Complicado, vous disais-je ! N’empêche que le rythme, la dynamique et la qualité du dessin y sont toujours et qu’on se laisse sans problème "embrouillaminer" par tout cela. Avec dans un coin de la tête cette petite question, aussi, relative aux fantômes des ajin : "Alors... ont-ils cinq ou six doigts ?!?" (Cf. la couv...) ^^
 

Par , le

Les albums de la série AJIN, SEMI-HUMAIN