AJIN, SEMI-HUMAIN #1 Tome 1

voir la série AJIN, SEMI-HUMAIN
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Ado

Fantastique

Manga

Sortie :
ISBN : 9782344007440

Résumé de l'album Tome 1

 
Il y en aurait un peu moins d’une cinquantaine dans le monde, et on ne sait pas grand-chose d’eux... On ne sait même pas des "ajin" s’ils naissent immortels ou s’ils le deviennent au moment pile où, humains, ils auraient dû passer à trépas. Les ajin intéressent donc les scientifiques et en capturer un est le rêve de beaucoup de monde !

Ce jour-là, Kei Nagai est perdu dans ses pensées et traverse la rue sans faire attention. Il est percuté mortellement par un camion devant un grand nombre de témoins... qui, abasourdis, le voient se relever ! De suite, il est logiquement soupçonné d’être un ajin et c’est "le Japon entier" qui se lance à ses trousses. Heureusement pour lui, son ami Kai va l’aider à se sauver en le conduisant rapidement très loin d’où a eu lieu l’accident. Très très loin...
 

Par Sylvestre, le 20/12/2015

Notre avis sur l'album Tome 1

 
L’histoire dans ce manga s’appuie sur la cohabitation imaginée entre des espèces différentes, en l’occurrence les humains et les "semi-humains" : les immortels ajin. L’ajin n’a pas encore livré tous ses secrets, mais le scénario nous met bien évidemment "au plus proche du concept", dans les pas d’un personnage qui va être directement concerné par le problème vu qu’il va lui-même (et rapidement) devenir un ajin. Ce zoom fait sur une personne devenue spéciale, différente, et le fait qu’on va suivre ses aventures, tendent à banaliser le phénomène et nous laisseraient presque penser qu’au fil du manga, de nombreux autres ajin risquent de se déclarer. Le fait est que deux ajin seulement sont officiellement répertoriés au Japon, mais dans ce premier tome, deux nouveaux viennent déjà grossir leurs rangs : Kei Nagai, le héros de ce premier opus, ainsi que l’assistante de l’inspecteur Tosaki, qui va vendre la mèche sur sa condition par gaffe !

Le dessin de Gamon Sakurai est très bon et rend la lecture agréable. Le scénario de Tsuina Miura promet lui par contre d’être fourni, à la limite parfois peut-être de la facilité de compréhension, puisqu’en plus du fait que les ajin soient une "deuxième espèce humaine", ils se classent dès ce premier tome en deux sous-espèces : les ajin et leurs fantômes noirs. Cette multiplication de spécificités offre bien sûr au conteur bien des possibilités. Tout comme il y a parmi les humains des anti- et des pro- ajin, il y aura parmi les ajin des méchants et des gentils. Avec toutes les combinaisons d’interactions qu’on peut imaginer... Les amis de mes amis sont mes amis, etc, etc...

Ce premier tome est séduisant. Il nous envoie dans un univers original et intrigant. Reste à voir comment cette complexité qu’on perçoit d’ores et déjà va évoluer : si tout va rester limpide au fur et à mesure du récit, ou si tout va se télescoper et se compliquer. A suivre donc, pour savoir si ce début prometteur est dignement suivi !
 

Par , le

Les albums de la série AJIN, SEMI-HUMAIN