AGENCE INTERPOL #3 Rome - Purple Cats

voir la série AGENCE INTERPOL
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Policier

Sortie :
ISBN : 9782800152516

Résumé de l'album Rome - Purple Cats

Rome, Piazza Del Popolo. Une bijouterie se fait braquer par quatre hommes armés et portant des masques de chats. Leur opération s'est déroulée en un temps record avec un timing parfait. Les carabiniers se rendent sur les lieux du délit. Ils sont menés par le major Livia de Angelis. Les policiers font leur travail pour relever le moindre indice qui pourrait leur permettre d'identifier l'un des membres du gang. Ces derniers n'en sont pas à leur premier forfait. Ils ont écumé l"Europe et Interpol est sur leur piste aussi. Marie Watteau, d'Interpol, se rend à Rome dans l'espoir de découvrir aussi une piste. Elle prend contact avec l'équipe de Livia de Angelis. Malheureusement, entre les deux femmes, le courant ne passe pas et ce sont de forts caractères qui vont s'affronter. Marie va même commencer à suspecter Livia. Il y a quelques secrets en elle qui semble liés à l'affaire...

 

Par Berthold, le 21/01/2013

Notre avis sur l'album Rome - Purple Cats

Direction Rome pour la troisième enquête d'Interpol au côté des officiers Barboni et Lapo pour une affaire assez complexe.

Ce sont donc deux auteurs italiens, Thilde Barboni et Alessio Lapo, qui nous font visiter Rome pour voir les coulisses de cette enquête. La scénariste s'appuie sur des faits réels pour construire son intrigue.
Barboni fait un excellent travail de mise en scène avec ce récit et l'enquête des deux policières. L'auteur use d'un excellent suspense pour maintenir notre attention jusqu'au bout. Et ma foi, nous sommes trimballés, dupés et surpris. L'enquête est, certes, classique en soi, avec les indices analysés par les policiers italiens et ceux d'Interpol et nous savons que le piège que leur tendra la police fonctionnera. Néanmoins, Barboni est habile : elle s'intéresse davantage à la relation des deux femmes. L'une cachant des secrets remontant à son enfance. En effet, lorsqu'elle va voir une famille de la mafia, là, le lecteur commence à douter. Quel est son rôle ? Qui est elle vraiment ? Que cache t'elle ? Barboni ne nous dévoile pas tout tout de suite et attend la fin pour son ultime pirouette.
L'autre force de son récit, c'est d'avoir fait de ces deux femmes les personnages principaux et que leur relation ne commence pas de la meilleure façon. Voilà un "buddy movie", si je puis me permettre, assez original tout de même.

Alessio Lapo nous a déjà fait part de son talent avec Antoine Sèvres et Le Codex Sinaiticus. Ici, il met en avant les couleurs de son pays et nous montre quelques belles images de la ville de Rome. Il met en images deux beaux portraits de femmes, assez différentes, au caractère bien trempé, mais pourtant attirantes. Elles ont d'emblée notre sympathie. Lapo met aussi en images quelques belles scènes d'actions dignes des meilleurs films policiers. Sa mise en scène est vraiment efficace. Rien à redire, je trouve, tant son travail est quand même assez excellent.

Ce troisième tome d'Agence Interpol est là aussi un bon épisode. Il ne décevra pas l'amateur du genre. Et le lecteur a déjà hâte de découvrir la prochaine enquête d'un agent d'Interpol et d'un autre enquêteur dans un endroit différent.

 

Par , le

Les albums de la série AGENCE INTERPOL