Monde visible / Monde invisible

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Noctambule

Genre :

Contes

Fantastique

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782302081772

Résumé de l'album Monde visible / Monde invisible

"Aduna n’a aucune visée ethnologique, ce n’est ni un dictionnaire des coutumes africaines ni un ouvrage à valeur anthropologique. Il ne s’agit pas non plus d’un livre sur « LA » culture africaine. Même si la religion traditionnelle semble commune, chaque ethnie en a son interprétation propre. ByMöko s’intéresse à l’Afrique subsaharienne, et propose l’interprétation de quelques-unes de ses coutumes, légendes et entités. Il a ainsi laissé oeuvrer son crayon, sans le contraindre ni le refréner, l’important à ses yeux était d’y insuffler son amour pour l’Afrique et de démontrer que tout est lié au passé, au présent et au futur. Le monde visible et le monde invisible sont deux mondes jumelés. L’un ne peut exister sans l’autre. Tous deux reliés, ils se répondent indéfiniment."
Résumé éditeur

Par Fredgri, le 10/11/2020

Notre avis sur l'album Monde visible / Monde invisible

Comme on peut rapidement s'en rendre compte en découvrant ce magnifique volume, c'est difficile de vraiment pouvoir le résumer. Il s'agit à la fois d'un livre illustré, d'un objet narratif et en effet une bande dessinée ! Car même s'il n'y a pas réellement de récit, nous entamons, dès la première page, un voyage incroyable au cœur d'une culture qui se révèle à nous par le biais de deux moitiés très distinctes.
D'une part, le "Monde visible", avec les croyances liées aux masques, au paysages, le baobab, les habitations, l'importance du chef, du devin, du "Griot" (le conteur qui perpétue la parole) et les anciens. Puis le "Monde invisible" ou il bien plus question du lien entre les vivants et les esprits et tous ceux qui y sont liés, comme les ancêtres, le fétiches, le "Kankourang" (sorte d'esprit qui terrorise, afin que les vivants n'oublient pas les traditions), le "Sango" (le dieu de la justice avec son éclair à la main), les "Trowos" (petits dieux des éléments), "Mami Wata" (déesse des eaux) et "Mawu Lisa" (le dieu créateur) !

Toutefois, il s'agit ici bien plus d'une sorte d'évocation pour nous immerger que d'un véritable catalogue très exhaustif ! ByMöko n'est pas là pour tout nous raconter, mais bien plus pour partager tranquillement quelques éléments qui l'ont marqué, qui ont cette couleur locale propre à l'Afrique subsaharienne. On tombe donc assez vite sous le charme de ces magnifiques illustrations, de ces histoires que l'on devine derrière un masque, le rideau d'une case ou ce reflet dans l'eau.

C'est beau, c'est riche, c'est fascinant !

Je vous conseille d'ailleurs de rapidement lire Au pied de la falaise, du même auteur, sorti en 2017 chez Soleil !

Un très beau cadeau de fin d'année !

Par , le