Adieu Kharkov

Dessinateurs :



Scénaristes :



Coloristes :



Éditions :

DUPUIS

Genre :

Adaptation

Biographie

Sortie :
ISBN : 9782800153759

Résumé de l'album Adieu Kharkov

Atteinte d’un cancer, Klavdia, la mère de Mylène de Mongeot vit ses dernières heures dans un hôpital parisien. Alors qu’elle est prête à se laisser partir, sa fille insiste pour qu’elle lui raconte sa vie, la vie d’une mère qui n’a jamais fait montre d’affection ou de sensibilité. De ce témoignage, l’auteure écrira Les Lilas de Kharkov qu’elle adapte ici, en collaboration avec Catel, avec une immense tendresse, mêlant avec subtilité le récit de sa mère avec sa propre biographie.

Par Olivier, le 16/09/2015

Notre avis sur l'album Adieu Kharkov

Tout commence à Kharkov en 1910, Klavdia, la mère de Mylène est alors une adolescente pleine de caractère et bien décidée à mener sa vie comme elle l’entend.
La Russie est à la veille de la révolution d’Octobre et dans ce contexte insurrectionnel, toute la famille va s’installer à Khabarosk où le père vient d’être nommé. Un père absent, violent avec sa femme, qui ira jusqu’à tenter de violer sa fille.
Klavdia se livre peu à peu, les souvenirs revenants en vague à la surface, épisodes dramatiques d’une enfance qui lui ont endurci le cœur. Peu à peu, dans cet échange où les deux femmes se découvrent et se livrent sans fard, les récits de leurs deux vies vont se mêler et s’interpeller.
Ces deux femmes, mère et fille, réussissent, en ces jours dramatiques où la mère se meure, enfin à communiquer, à se livrer.

C’est le roman d’une vie ou plutôt de plusieurs vies mises en images avec pudeur par Catel et Claire Bouilhac, un récit tout en flashbacks, qui met en lumière le combat de ces femmes pour leur liberté, avec pour la mère et la fille un contexte historique et social différent mais avec pour chacune d’entre elle la volonté de s’émanciper.
Entre la volonté de fer de Klavdia qui réussit à gravir les échelons de la société en s’appuyant sur les hommes qu’elle méprise et la douceur et l’amour de Mylène qui intervient en contre point dans ce récit, les deux auteures déroulent une superbe fresque au graphisme tout en ligne claire.

C’est avec un immense plaisir que nous retrouvons la merveilleuse Mylène de Montgeot que la grande majorité d’entre nous connaissent par son interprétation de la sensuelle et espiègle fiancée de Fandor dans Fantomas et qui a participé à une centaine de films et téléfilms.
Les hasards, heureux ou dramatiques de la vie, l’ont tour à tour amenée des rôles dramatiques à la comédie, puis de devant les caméras à la réalisation, à l’écriture et à une passion qu’elle partage avec une autre grande star du cinéma : la défense des animaux.
Entière et sincère dans ses engagements, Mylène de Montgeot est une éternelle optimiste qui n’a de cesse d’avancer et de mener à bout ses projets, cet album est l’occasion de découvrir le coté intime de cette grande dame et le cheminement qui qui amenèrent la jeune fille à partager l’écran avec les plus grands acteurs de sa génération.

Par , le