Adieu graisse ! Mon journal (presque) intime

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

EYROLLES

Collection :

100 % Generation comics

Genre :

Autobiographie

Cuisine

Humour

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782212675160

Résumé de l'album Adieu graisse ! Mon journal (presque) intime

 
Quand elle est montée sur la balance et qu'elle a vu qu'elle avait dix kilos en trop, Lumi a décidé de "faire quelque chose". Le problème, c'est qu'elle aime manger ! Oui, mais à continuer comme ça, à manger n'importe quoi n'importe comment, les discrets petits bourrelets qu'elle acceptait jusque-là de "porter" n'allaient-ils pas devenir un jour de gros bourrelets qu'elle ne pourrait plus cacher ?

Lumi a écouté la voix de sa raison et a décidé de faire beaucoup plus attention à ce qu'elle mangerait. Avec un objectif "de taille" : retrouver un corps de bombasse ! Et avec, comme moyen de s'y tenir, la tenue et la publication d'un journal qui ferait état de l'évolution de sa situation.
 

Par Sylvestre, le 23/01/2018

Notre avis sur l'album Adieu graisse ! Mon journal (presque) intime

 
Quand on commence la lecture de ce journal et qu'on apprend que "la grosse Lumi" pèse 75,3 kilos, on a presque envie de refermer le livre en se disant que son cas n'a rien à voir avoir l'obésité et que sa perte de poids, si elle y arrive, n'aura rien de spectaculaire. Puis, dans un deuxième temps, on balaye un peu devant sa porte ; en se demandant par exemple si on serait capable, nous aussi, de se lancer le défi de perdre "seulement" 10 kilos. Et de s'y tenir ! C'est là qu'on se rend compte que le plus important n'est pas la prise de décision mais l'endurance dans l'inconfort de l'épreuve. On n'a plus alors qu'à dire "Respect !" à celle ou à celui qui est allé(e) au bout de son projet, pendant que, de notre côté, on n'a pas eu le courage d'en faire ne serait-ce que la moitié !

Bien sûr, il y aura ceux qui diront que tout régime ou toute épreuve auto-infligée n'est que torture et qu'il ne faut pas verser là-dedans. N'empêche qu'au bout du compte, dans le cas de la perte de poids, il y a bien évidemment les victoires dans les registres du physique, du paraître, de l'estime de soi. Mais il y a aussi, cadeau bonus, tout ce qui a trait à une meilleure qualité de vie et donc à une meilleure santé : un trésor des plus précieux.

Dans Adieu graisse !, il n'y a pas de supers dessins dans le sens "grandes mises en scènes", "doubles pages spectaculaires", etc... C'est plutôt fait à la mode "bullet journal" : avec plein de petits dessins d'illustration qui finissent par occuper toute la page. Toutes les pages. Cf. la couverture, mais là, c'est poussé au maximum ! (On se croirait dans le jeu Lynx !) Dans Adieu graisse !, il n'y a pas non plus d'action comme on l'entend généralement en BD. Et pourtant, il y a du supense et un retournement de situation ! ^^

Il y a pas mal de texte, aussi, mais il fait partie intégrante du concert de toutes ces petites choses qui remplissent les pages : ils sont calligraphiés de différentes manières pour que tout soit plus vivant. Le résultat des pages fait très impact, très "affiche". On remarquera d'ailleurs que chaque page est une "affiche", une fenêtre : il y a un cadre fermé tout autour, et moult choses dedans. Enfin, la composition se répète un peu mais c'est justifié : chaque semaine du régime suivi par l'auteure est expliquée et conclue par un bilan, alors forcément, il y a une notion de cycle qui se retrouve dans les idées, dans le ton, dans les présentations...

Le thème abordé dans cette bande dessinée n'est bien sûr pas le kif de tout le monde. Mais ceux que ça intéresse trouveront cette expérience que raconte Lumi Poullaouec vraiment intéressante ; voire motivante. L'auteure oppose en effet aux difficultés qu'elle a rencontrées un humour plein d'optimisme. Ses réflexions sur les difficultés pratiques du quotidien qu'elle a connues et ses réflexions à plus grande échelle sur le "bien manger", sur la qualité des produits, aussi, sont d'un grand intérêt ; en plus d'être à la mode de nos jours où les gens prennent conscience qu'on nous fait bouffer de la merde. A noter aussi qu'à l'occasion, elle y va de sa petite recette, de son petit conseil internet ou de sa petite publicité pour la Finlande où elle a ses origines.

Adieu graisse ! est à croquer mais sans calories. Un journal (presque) intime plein de morceaux de bon sens.
 
 

Par , le