AD ASTRA #8 Volume 8

voir la série AD ASTRA
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KI-OON

Genre :

Guerre

Historique

Manga

Seinen

Sortie :
ISBN : 9782355929199

Résumé de l'album Volume 8

Hannibal décide de laisser le commandement à Maharbal pour attaquer la cité de Nola. Il pense que cela remettra à sa place ce lieutenant de plus en plus effronté. Le pari est pourtant risqué.

Maharbal, de son côté, est plein d’assurance. Il a déjà une stratégie en tête, inspirée de l’expérience acquise auprès d’Hannibal. Il faut dire qu’un de ses espions l’a averti de la technique qu’allait employer le général Marcellus, à base de longues lances. Le chef numide sait donc comment contrer l’adversaire.

De leur côté, les romains parviennent à capturer l’espion. Ils savent désormais que l’ennemi a connaissance de leur arme. Mais Marcellus estime que cela ne remet pas en cause son plan. Scipion tente de le raisonner car il s’inquiète de la difficulté de mouvance des soldats face aux cavaliers de Carthage, qui seront parfaitement préparés au problème. Mais le général refuse de l’écouter.

Scipion sait que son armée coure droit à la catastrophe. Il tente de trouver une idée qui puisse leur éviter la déroute sans pour autant changer les plans de Marcellus.

Par Legoffe, le 31/03/2016

Notre avis sur l'album Volume 8

Mihachi Kagano poursuit le passionnant récit de l’épopée de deux guerriers célèbres, Scipion et Hannibal. C’est le huitième tome de ce manga historique haletant. Il nous raconte, ici, la deuxième bataille de Nola puis, étonnamment, le début de celle de Syracuse, qui n’aura lieu que trois ans plus tard.

Rien, donc, sur la troisième bataille de Nola qui pourtant, de déroula entre les deux et qui fut plus importante, stratégiquement, que la seconde. De plus, l’auteur nous signale avoir « un peu trop déformé la réalité, notamment dans le passage sur la deuxième bataille de Nola. » Nous voilà donc avertis. Si le mangaka romance, chaque fois, son récit, il semble donc avoir pris plus de libertés que d’habitude avec l’Histoire.

De fait, sans même le savoir, on a l’impression, dans la première partie tout du moins, d’avoir en main un livre d’action plus qu’un témoignage historique. La manoeuvre de Scipion devant Nola parait étonnante et cherche visiblement à d’abord nous entraîner vers une aventure épique (et hippique).

De la même manière, les intrigues dans Syracuse, et la mission auprès de son plus illustre habitant, le savant Archimède, relève du récit d’espionnage, où Scipion prend une place de choix.

On peut donc douter un peu de la véracité historique, ici, quant au rôle pris chaque fois par Scipion, porté en héros. Mais une fois que l’on en prend conscience, on peut se plonger avec plaisir dans ce récit de guerre toujours très prenant. D’une part, on a affaire à un véritable manga d’aventure, avec des ingrédients de choix (suspense, rebondissements, dépaysement, personnages intéressants…). D’autre part, malgré les libertés prises par l’auteur, c’est l’occasion de replonger dans cette époque. Les Guerres Puniques ne nous sont souvent connues que par certains épisodes célèbres, et non dans leur ensemble.

Le plus intéressant, dans ce huitième tome, est très certainement la rencontre avec Archimède. Ce nom est connu de tous, notamment pour ses théories en mathématiques. Mais il nous est ici révélé d’une manière plus spectaculaire. On lui doit, en effet, de nombreuses inventions dont d’impressionnantes machines de guerre, nées de ses théories et de ses observations. Il savait aider ses concitoyens dans leur quotidien comme dans les conflits. Je n’en avais pas conscience avant de lire ce manga.

Voilà donc une bande dessinée historique à lire absolument, d’autant qu’elle est servie par de superbes dessins, fins et réalistes, qui plairont à tous.

Par , le

Les albums de la série AD ASTRA