AD ASTRA #7 Volume 7

voir la série AD ASTRA
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KI-OON

Genre :

Guerre

Historique

Manga

Seinen

Sortie :
ISBN : 9782355928666

Résumé de l'album Volume 7

Après la terrible défaite infligée aux Romains par Hannibal, à Cannes, un certain nombre de villes changent de camp et ouvrent leurs portes au carthaginois. La plus importante n’est autre que Capoue, la deuxième cité d’Italie après Rome.

Naples, en revanche, résiste. Hannibal décide de miser sur la chute de la ville de Nola où il se rend avec son armée. Mais il est attendu là-bas par le général Marcellus qui compte bien l’attaquer de front. Scipion tente alors de convaincre le général de développer une tactique plus subtile, à l’image de celles qu’utilise Hannibal.

Par Legoffe, le 14/10/2015

Notre avis sur l'album Volume 7

Les passionnés d’Histoire ne doivent pas passer à côté de ce manga qui décrit avec beaucoup de véracité la célèbre deuxième Guerre Punique menée par Hannibal. L’auteur conte avec brio les différentes batailles, dans une bande dessinée très vivante où l’intensité dramatique est bien réelle contrairement à d’autres ouvrages historiques. Les hommes sont même au coeur de l’aventure.

Ainsi, le mangaka trouve-t-il un parfait équilibre entre description des stratégies militaires et personnalité de ses protagonistes.

Ce 7e tome est d’autant plus intéressant qu’il raconte l’affrontement de Nola, qui suit la célèbre bataille de Cannes encore étudiée aujourd’hui dans les écoles militaires tant la tactique fut brillante, détruisante totalement l’armée romaine. Or, si cette bataille est passionnante, la suite l’est tout autant. Nous allons, en effet, être amenés à comprendre pourquoi Hannibal ne parviendra pas à faire tomber Rome malgré ses succès.

Nous découvrons ici des Romains capables d’apprendre de leurs erreurs (avec Scipion notamment), mais aussi ferment dans leurs positions. Un épisode, assez court dans le livre, montre aussi les capacités des Romains en matière de marine. En d’autres termes, cet épisode nous parle du début du changement. Hannibal, soudain, n’est plus aussi solide qu’on l’imaginait.

Cette BD est aussi d’une grande qualité graphique. Le dessin est classique, fin, réaliste. Il ne déstabilisera pas le lecteur peu habitué aux mangas, le trait se rapprochant assez des bandes dessinées franco-belges.

Autant d’atouts qui font de ce seinen une référence en matière de mangas historiques aujourd’hui. Et si les guerres puniques vous passionnent, je vous conseille aussi la lecture du nouveau numéro du magazine Guerre et Histoire qui vous aidera à encore mieux comprendre cette guerre avec des articles permettant d’en avoir une vue d’ensemble.

Par , le

Les albums de la série AD ASTRA