AAARG! #11 Novembre/décembre 2015

voir la série AAARG!
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Aaarg!/Bigger Boat Scop SARL

Genre :

Inclassable

Sortie :
ISBN : 9782370310408

Résumé de l'album Novembre/décembre 2015

Voilà, c'est écrit en gros "Dernier numéro" et "C'EST LA FIN" !!!
Avec ce onzième numéro Aaarg tourne une page... Pour de nouvelles aventures dès janvier 2016...

En attendant, nous avons le plaisir de trouver dans ces pages...

Des BD:
"Glory Owl", "Creep" de Kristian Hammerstad, "Décompte de Noël" de Dominique Hennebaut, "Mauvaises mines" de Jonathan Munoz, "Michigan swimming pool" de Mahouin & Ducoudray, "Une île à la mer" de Nicolas Poupon, "Marcel et Willy" de F. Druart & Jürg, "Les clés sur la fenêtre" de Lacan, "Mythologie" d'Isabel & Rifo, "Les fantômes de la civilisation" de Starsky & Damien Guiko, "Grotesk" d'Olivier Texier, "Le train" de L'abbé, "Ultimex" de Gad, "The Bus" de Paul Kirchner, "Les confessions (d'un puceau)" de Dav Guedin, "Mauvais pied, mauvais œil" d'Ozanam & Soren Mosdal, "Salade, tomate, oignon" de Joseph Safieddine & Clément Fabre, "Un papa, une maman" de Laetitia Coryn, "Love is everywhere" de Caritte & Mr Pek, "A la guerre comme à la guerre" d'Emmanuel Reuzé, "Kurokuma" de J.-D. Morvan & Nicolas Nemiri et "Muertos" de Pierre Place.

Des Nouvelles:
"Colonisation" d'Yves-Daniel Crouzet et "Pigeon" de Jean-Marc Royon.

Des Chroniques:
"Facts & Fictions" de Hilaire Picault & B-gnet et "Mad Max Aspin" de The Scag & The Floozie.

Des Entretiens:
Charles Burns (par Xavier Guilbert) et Emre Orhun !

Par Fredgri, le 02/11/2015

Notre avis sur l'album Novembre/décembre 2015

Cela a commencé par la page Facebook, par diverses autres endroits, l'annonce était claire, Aaarg! s’arrêtait avec ce onzième numéro !
Imaginez la surprise à la rédaction ! Qu'allions nous lire dorénavant ?

Malgré tout, en commençant la lecture de ce volume de près de 170 pages nous découvrons que cet arrêt n'est en fait qu'une première étape vers autre chose, une périodicité qui passe du bimestriel au mensuel.
Ainsi, non seulement l'aventure continue, mais elle gagne de nouvelles strates. L'équipe a donc remporté son premier pari, démontrant ainsi son incroyable dynamisme éditorial dont on a pu déjà témoigner avec les albums édités depuis quelques mois, regroupant les histoires "prépubliées" dans Aaarg! au fil des numéros !

Une nouvelle fois, on ne saura assez vous conseiller de continuer à soutenir cette incroyable et passionnante revue qui propose des planches, des textes, des interviews, sans aucune autre concession que le plaisir des yeux et des zygomatiques !
Deux ans que Aaarg! fait maintenant partie du paysage BD actuel, deux ans que cette équipe nous démontre que dans ce même paysage il est possible d'animer une revue exigeante et indépendante, quand bien même l'édition a tendance à se scléroser au détriment des auteurs qui sont nombreux à y laisser leur chemise, que les rayons BD croulent sous les nouveautés... Il y a dans l'existence de cette revue un vrai courage, une volonté d'y croire et de s'en donner les moyens !

La prochaine étape est donc particulièrement intéressante, et Sceneario sera là pour la soutenir, une nouvelle fois !

En attendant il ne faut pas oublier le contenu du dit numéro, et comme d'habitude je vais m'en tenir à mes coups de coeur...
Tout d'abord il y a ces magnifiques planches de "Creep" par Kristian Hammerstad. Une jeune femme qui voit une étrange créature extra-terrestre lui demander de la suivre. L'album arrive en janvier 2016 et ça sera certainement la sortie à ne pas louper en ce début d'année. Un graphisme très propre et un univers décalé plein de charme et d'étrangeté. A surveiller de très près !
J'ai beaucoup aimé "Mythologie" d'Isabel et Rifo, très intéressante revisite du mythe du Minotaure ! Comme d'habitude il y a "The Bus", de Kirchner qui me fascine, "Un papa une maman" de Laetitia Coryn qui me fait beaucoup rire. "Love is everywhere" de Caritte et Mr Pek est très troublant ! "Kurokuma" est une nouvelle fois sublime, vivement l'album !
A noter une passionnante interview avec Charles Burns et une autre avec Emre Orhum. Deux artistes aux univers complètement différents mais animés d'une vraie personnalité hors du commun !

Ce numéros exceptionnel s'achève donc avec l'espoir de vite revenir dès janvier, avec un rythme bien plus soutenu (100 pages tout les mois !!!! Vivement !)

Très recommandé !

Par , le

Les albums de la série AAARG!