A SILENT VOICE #1 Volume 1

voir la série A SILENT VOICE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KI-OON

Genre :

Drame

Manga

Shonen

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782355927713

Résumé de l'album Volume 1

Shoya est un garçon turbulent. A l’école, il ne s’intéresse guère aux cours et il n’a le sentiment de vivre qu’en se lançant de nouveaux défis quotidiens. Un jour, sa classe accueille une nouvelle élève, la jolie Shoko. Mais cette dernière est malentendante et nécessite une grande attention et un accompagnement de la part des enseignants comme de ses camarades.

D’abord intrigué par le handicap de cette fille, Shoya ne parvient pas à communiquer avec elle. L’incompréhension laisse place à l’agacement. Il commence alors à l’ennuyer régulièrement. Lorsqu’il voit que d’autres membres de la classe s’agacent des efforts permanents à faire pour que Shoko puisse étudier, Shoya se sent pousser des ailes. Il accroît ses brimades, soutenu par les autres élèves, jusqu’au jour où cela finit en bagarre.

Shoko quitte alors la ville pour une nouvelle école. Quant à Shoya, il devient la tête de turc des autres élèves, ceux là même qui, jusque-là, riaient aussi des mauvaises blagues qu’il faisait à la jeune fille. Mais, aux yeux de l’école, il fait office de seul responsable. Sa vie bascule…

Par Legoffe, le 22/04/2019

Notre avis sur l'album Volume 1

Ce shonen aborde, avec beaucoup d’intelligence, deux grands thèmes : le handicap et le harcèlement scolaire.

Les deux personnages principaux ont, pour des raisons très différentes, des difficultés à s’insérer et à communiquer. Cela génère des souffrances, des envies, des frustrations et, parfois, des dérapages. Le livre montre combien victime et bourreau peuvent, finalement, avoir nombre de points en commun. L’incompréhension et la maladresse auront, malheureusement, souvent tendance à séparer plutôt que rapprocher, laissant chacun des protagonistes en souffrance.

Tout cela est illustré par la rencontre de Shoya et de Shoko, qui marque l’essentiel de ce premier tome.
La fin du livre nous propulsera six ans plus tard, avec un Shoya déjà en terminale et plus isolé que jamais.

Mais l’histoire est loin d’être terminée. La série compte, en effet, 7 tomes au total. Bonne nouvelle, tous sont déjà parus en français.

Illustré par de jolis dessins, ce manga est une belle réussite. Les personnages sont intéressants, le scénario est bien fourni et l’émotion est omniprésente. Vous ne pourrez qu’être touché par cette bande dessinée.

Il va sans dire que c’est une lecture salvatrice pour les jeunes comme pour les plus grands. Evoquer le harcèlement scolaire - et tout ce que génère le handicap ou la différence - peut, en effet, s’avérer très utile, tant pour ceux qui en ont été victimes que pour les « bourreaux »… sans oublier ceux qui sont restés simples spectateurs et donc, finalement, complice de ce harcèlement.

Par , le

Les albums de la série A SILENT VOICE