A BOIRE ET À MANGER #3 Du pain sur la planche

voir la série A BOIRE ET À MANGER
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

GALLIMARD

Genre :

Cuisine

Humour

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782070660926

Résumé de l'album Du pain sur la planche

Le planning de Guillaume Long est chargé. Avec sa chronique gastronomico-humoristique sur le site Internet du journal Le Monde, il est devenu connu. Surtout, chacun attend son avis sur le moindre plat, voyant en lui un vrai critique culinaire. Et ça… c’est l’angoisse ! Parce qui Guillaume Long, il aime bien manger et cuisiner. Il se sent comme tout le monde. Soit, c’est pas bon, soit c’est bon, soit c’est excellent, point.

D’ailleurs, le jour où il est invité à une fête du cidre en Normandie, il découvre (enfin) ce qu’est vraiment du cidre. Sa référence, jusque-là, c’était la bouteille achetée au supermarché. Et puis, finalement, ça cogne le vrai cidre, hein.

Guillaume va aussi mener l’enquête gastronomique à Madrid, nous expliquer pourquoi les enfants et les adultes n’aiment pas les mêmes choses, nous donner plein d’astuce pour mieux cuisiner au quotidien et, bien sûr, nous livrer quelques bonnes recettes. Citons les muffins, le taboulé (le vrai), les quenelles, le parmentier de chou-fleur, la tarte tatin à la mangue, le gratin de cardons, les huîtres au foie gras, le carpaccio de St Jacques, etc.

Par Legoffe, le 08/06/2015

Notre avis sur l'album Du pain sur la planche

Guillaume Long est aujourd’hui reconnu grâce, notamment, à son blog culinaire sur le site du journal Le Monde. Une reconnaissance largement méritée car notre homme ne livre pas seulement des idées de recettes ou ses astuces de cuisinier. Il le fait en nous faisant rire. Et ça, c’est la petite touche d’assaisonnement qui fait toute la différence.

Avec lui, cet univers gustatif devient plus humain, plus amusant, plus convivial. On découvre des choses sans avoir le sentiment de les apprendre. On s’étonne même d’avoir envie de prendre le chemin du fourneau pour essayer une de ces recettes aguicheuses que nous présente l’auteur avec sa simplicité et son humour.

Guillaume Long jalonne aussi son menu de quelques chroniques de voyages. Madrid et la Normandie vous attendent. Exit les idées de musées, les monuments historiques sont dans l’assiette. Là encore, il nous donne envie. Nous partirions volontiers immédiatement pour ces régions, à la découverte des restaurants qu’il nous conseille.

J’apprécie, enfin, cet esprit d’autodérision qui anime le chroniqueur, qui refuse de se prendre au sérieux et qui n’hésite pas à se moquer de lui même. Pourtant, nous avons affaire à un auteur de premier ordre, capable de parler cuisine avec une approche originale, décalée, très drôle. Il ne faut pas seulement aimer manger pour arriver à une telle prouesse, il faut aimer rire et avoir une sacrée imagination, autant qu’un bon coup de crayon.

Ce troisième tome est une grande réussite. Il est aussi bon qu’à sa première cueillette, alors courez vite jusqu’au rayon frais de votre librairie pour acheter votre exemplaire, vous le savourerez avec délice !!!

Par , le

Les albums de la série A BOIRE ET À MANGER

Nos interviews liées

Au coeur de LA CELLULE avec Fabienne COSTES et Guillaume LONG

Sceneario.com : Bonjour Fabienne et Guillaume ! "La cellule" semble être votre premier ouvrage en commun grand public. Pourriez-vous nous exposer votre ascension au sein du 9ème art ?
Guillaume Long : Je n’ai pas réfléchi en termes d’ascension, en fait. J’ai débuté dans la bande dessinée tout à fait par hasard (je m’étais spécialisé en vidéo aux beaux arts de St Etienne) en participant à un concours organisé par la librairie Papiers Gras à Genève, récompensant des auteurs genevois. Là, j’ai rencontré mon premier éditeur (Vertige Graphic) qui a eu un coup de cœur pour l’embryon de livre que j’avais commencé. Deux ans plus tard, j’ai gagné ce concours, et j’ai rencontré mon deuxième éditeur (La joie de lire) au vernissage de l’exposition des prix et rebelote, j’ai signé une série chez eux [...]

Lire la suite ›