ATTENTION : CONTENU RESERVE
A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités.
En affichant cette page, vous déclarez prendre vos responsabilités vis-a-vis de ce contenu.

Afficher Sortir

From the Bible Genesis chapter 38

Dessinateur :

Peter RIVERSTONE


Scénariste :

Peter RIVERSTONE


Coloriste :

Peter RIVERSTONE


Éditions :

Last Gasp

Collection :

Priaprism Press

Genre :

Adulte

Erotique

Pornographie

Sortie : Octobre 1997
ISBN : 9780867194487
  • Résumé & Chronique
  • Donner votre avis

(Bible, Genèse 38)
Un jour, Juda voit passer devant lui, sur le marché, la magnifique Thamara, elle n'a que 14 ans mais déjà, sur son passage, les hommes n'ont d'oeil que pour elle. Juda est troublé, étant déjà marié il décide de demander sa main pour son fils Her au père de la belle. Mais Her est un homme cruel qui ne rêve que de ruiner son père, voyant en Thamara la énième tentative de Juda pour le contrôler... Her finit par mourir lors d'une bataille, Juda la donne alors en mariage à son second fils Onan...

Par Fredgri, le 18/09/2009

Riverstone s'est inspiré pour cet album d'un chapître de la Genèse, a réadapté les noms (Thamara -> Tamar dans la Bible, Her -> Er) et a brodé tout une histoire mélant assez astucieusement érotisme, pornographie et références bibliques.
Ce qui est intéressant, en effet, c'est de lire, en parallèle le texte original, de voir comment Riverstone l'extrapole tout en restant assez fidèle au sens du dit texte. Car, bien sur, nous sommes dans un récit ou l'accent est davantage mis sur la beauté de la belle Thamara que sur le fond théologique, néanmoins, il n'y a pas réellement trahison. Ensuite il faut relativiser, les filles se baladent pour la plupart nues, elles ont toutes des silhouettes sculpturales et on comprend tout à fait le troubles qu'elles peuvent provoquer. c'est aussi la marque de fabrique de Riverstone, de toute façon.
Ici, son trait est superbe, tout en peinture directe, on est en plein apologie de la beauté féminine, elles sont belle, grandes, avec des courbes très évocatrices. Pour le coup j'aurais tendance à finalement trouver ces personnages quelque peu inexpressifs, les hommes et les femmes sont tous moulés selon le même modèle, mais le travail graphique est réellement de toute beauté, plein de matières, de lumières, c'est très beau. De plus Riverstone travaille les angles de vue, les contre plongées etc.
Sans être le chef d'oeuvre absolu, cet album montre néanmoins qu'il est tout à fait possible de faire de la BD X sans tomber dans du gros vulgaire, sans fond et avec un graphisme baclé.
Si vous êtes un brin curieux, je vous conseille très vivement cet album.

Par Fredgri, le 18/09/2009

Vous aimerez également