80 jours

Dessinateur :


Scénaristes :



Éditions :

CASTERMAN

Genre :

Amour

Fantastique

Sortie :
ISBN : 2203391545

Résumé de l'album 80 jours

Edmond a 80 ans. Il est vieux et mourrant. Juliette, est son assistante de vie, tous les jours elle lui apporte des fleurs pour lui donner un peu de couleur dans sa vie. Elle l'accompagne avec douceur et gentillesse dans les derniers moments de sa vie. Un beau jour, le processus de vieillissement s'inverse. Edmond se met à rajeunir au rythme d'une semaine par jour.
Au bout d'une semaine il a 73 ans, 7 jours plus tard il en a 66...
Ce sont donc 80 jours qui lui sont offerts pour revivre toute son existence à rebours.

Par Aub, le NC

Notre avis sur l'album 80 jours

Ce n'est pas la couverture qui m'a attiré pour l'achat de cet album, car je la trouve un peu ratée, et complètement inexpressive quant au contenu possible de la BD... A mon avis, voilà quelquechose qui risque de faire passer pas mal de monde à côté de cette excellente BD, car en dehors de la couverture, le reste est extrèmement bien réussi... J'ai donc rajouté cette Bande Dessinée dans mon sac d'achat sous les conseils de mon libraire préféré.
L'histoire est vraiment très originale, et menée par un duo Vadot / Guéret qui s'en sort à merveille, avec une fin totalement inattendue. On avait déjà rencontré ces deux auteurs avec Norbert l'Imaginaire. Les voici à nouveau réunis pour notre plus grand plaisir, dans un one-shot qui vaut vraiment le détour.
Le style de dessin est assez particulier, même si d'une première approche on peut être un peu réticent, c'est très vite que l'on est séduit par le style, les couleurs et les personnages.
Le coup de crayon est assez particulier, on a l'impression que les traits de crayon de papier ne sont pas effacés, et c'est très réussi. Les dessins semblent parfois non terminés, alors que l'ensemble des cases révèle une finition incontestable. Cet effet, original et rare, est très bien maîtrisé par Nicolas Vadot qui nous offre là un très bel album.
Du côté de l'histoire, originale donc, c'est avec un rythme incessant que les jours s'égrennent, il y aurait même pu y avoir plusieurs tomes à cette histroire, de manière à ce que nous soyons un peu plus plongés dans les évènements des journées des protagonistes. Mais au final, un one-shot c'est quand même super bien.

Par , le

Nos interviews liées

Nicolas VADOT et Olivier GUERET

Sceneario.com : Bonjour. Pouvez vous vous présenter en quelques mots ?
Olivier GUERET : J'ai fait l'école d'hôtellerie. J'ai arrêté par passion pour le cinéma : j'ai été journaliste cinéma, chroniqueur radio, enfin, J'ai fait beaucoup de choses. Et maintenant, j'ai une boite de production dans l'audiovisuel, pour la télé en Belgique. Je viens de faire le making-of du DVD " les triplettes de Belleville ". Je fais de la bande dessinée surtout pour m'amuser.
Nicolas VADOT : Moi, je suis dessinateur politique au journal "le Vif/L'Express " (NDLR : édition belge de l'express) depuis 10 ans. J'ai fait l'Ecole de Recherches Graphiques à Bruxelles, section bande dessinée et illustration, et je suis rentré au Vif/L'Express en 93, à ma sortie de l'école. Je fais également de la BD parce que ça m’amuse - ça ne nous rapporte rien pour l'instant - et aussi car d'un point de vue artistique, la BD nourrit le dessin de presse et réciproquement.
Olivier GUERET : Et il y a aussi un côté thérapeutique à Norbert [...]

Lire la suite ›