73304-23-4153-6-96-8

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

L'ASSOCIATION

Genre :

Inclassable

Muet

Noir et Blanc

Roman Graphique

Sortie :
ISBN : 9782844142658

Résumé de l'album 73304-23-4153-6-96-8

Un condamné à mort garde précieusement caché dans sa Bible un petit morceau de papier où est inscrit une suite de chiffre, 73304-23-4153-6-96-8. Une fois l’exécution terminée et la chaise électrique débarrassée du cadavre, il reste le moreau de papier, là, au pied de la chaise… Un gardien de prison le trouve et le met dans sa poche. Commence alors pour lui le début d’une sordide aventure…

Par Melville, le 05/05/2010

Notre avis sur l'album 73304-23-4153-6-96-8

Jusqu’à présent Thomas Ott nous avait habitué à des récits courts, et bien avec 73304-23-4153-6-96-8 il nous offre cette fois-ci une histoire d’une centaine de planches toujours magnifiquement dessinées à la carte à gratter.

Dès les premières pages on y retrouve d’emblé tout l’univers de Thomas Ott. La précision avec laquelle il arrive a mettre en exergue, en nous lecteurs, des sentiments d’inquiétude, de doute ou encore de superstition insoupçonnée, est impressionnante. Thomas Ott a l’art de décortiquer les mouvements, de donner un réel poids aux gestes tout en réussissant le tour de force, grâce à un cadrage très cinématographique, de rendre le tout profondément vivant et dynamique.
Ses planches sont toujours aussi réussies, minutieusement travaillées, elles donnent l’impression de plonger dans une autre dimension, dans un autre temps…

Totalement muets, dans les livres de Thomas Ott ce sont les dessins qui parlent. D’une très forte suggestivité et chargés de symbolique, il faut être attentif et sensible aux petits détails pour pleinement appréhender cet univers au risque de passer à côté ce qui serait bien dommage. Et cet album ne déroge en rien à la règle, bien au contraire. 73304-23-4153-6-96-8 n’est pas une simple suite de chiffres, qu’il s’agisse d’un châtiment divin ou bien de l’œuvre du malin – ce sera à vous de voir – elle renferme quelque chose de l’ordre du surnaturel. Macabre et cynique comme à son habitude, Thomas Ott explore ici une nouvelle fois la thématique de la peine de mort mais où la conclusion prend cette fois-ci un chemin différent de celui développé dans La bête à cinq doigts

Sombre, métaphorique et magistralement mené, 73304-23-4153-6-96-8 est encore une très grande réussite de l’auteur zurichois. Chapeau bas monsieur Ott !

Par , le