666 #2 Allegro Demonio

voir la série 666
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

Zenda

Sortie :
ISBN : 2876871548

Résumé de l'album Allegro Demonio

Lilith a lancé son offensive meurtrière sur toute la planète : Washington a été rasé par une bombe atomique, toutes les nations tombent les unes après les autres. Seuls quelques lieux saints comme Jérusalem, La Mecque ou la Vatican résistent encore.
Carmody a eu le temps de fonder l'ordre des Néo-Templiers, troupes d'élite du Pape, recevant l'aide du nouveau président des Etats-Unis, Luxman.
Ce que Carmody ignore, c'est que le vrai Luxman est mort et que c'est un démon, cousin de Lilith, qui a pris son apparence, afin de faire échouer la princesse. Un allié inattendu, et pourtant dangereux...
Assiégé dans le Vatican même, Carmody a une idée charmante pour se débarrasser des troupes massées dans Rome...

Par Patatrak, le NC

Notre avis sur l'album Allegro Demonio

Soyons clair : si vous détestez l'humour trash (facile parfois d'ailleurs), passez votre chemin, cette BD n'est pas pour vous. En gros, c'est de la grosse machine pour ados, et je crois qu'il faut la lire dans cet esprit.
Car le lecteur aura encore droit à une jolie floppée d'actions sanglantes ! Pas de place pour les sentiments, de l'action, encore de l'action !Carmody manie toujours aussi bien le flingue que l'humour, les scènes apocalyptiques sont grandioses, visions cauchemardesques mises en images de main de maître par Tacito. Les démons sont aussi affreux qu'ils sont drôles (enfin, on se comprend, ils ont un... certain humour quoi !) et sèment la mort et la destruction avec frénésie. J'ai cependant trouvé très intéressant de mettre en avant la religion comme dernier rempart au Mal (notion toute relative, somme toute), mais je regrette cependant que les alliances ne revêtent pas un caractère plus oecuménique. C'est bête à dire, mais dans ce genre de récit, j'aime bien les grands sentiments humains, et ça aurait été sympa de montrer tout le Monde uni, au-delà des religions. Je me doute que ce n'est pas le propos de cette BD, mais ça m'aurait fait plaisir : o)
On est tous frères ou pas ?

Par , le

Les albums de la série 666

Nos interviews liées

François FROIDEVAL

Sceneario.com : Bonjour, et merci d’avance pour votre disponibilité pour répondre à quelques questions. Froideval : Bonjour.

Sceneario.com : Où travaillez vous, dans un studio ou chez vous ?
Froideval : Je travaille soit chez moi, soit avec les illustrateurs, parfois dans un bar, mais en général plutôt chez moi.

Sceneario.com : Quels sont vos habitudes de travail ? Vous écrivez votre BD entièrement avant de la donner à un illustrateur, ou au contraire vous la travaillez au fur et à mesure ?
Froideval : Mes Bds ne sont jamais totalement terminées d’avance. Je travaille au fur et à mesure que les illustrations avancent, même si je sais où va aller l’histoire.

Sceneario.com : Comment avez vous rencontré Tacito ?
Froideval : J’ai vu des planches chez notre premier éditeur zenda , ou dans les décors on voyait d’immenses bâtiments en fer et en verre magnifiquement dessinés, un peu dans le style des descriptions de Jules Verne [...]

Lire la suite ›

TACITO

Sceneario : Sceneario : Bonjour
Franck Tacito : Bonjour

Sceneario : Peux-tu te présenter, comment en es-tu arrivé à faire de la bd ?
Tacito : C'est une passion, c'est ce que je voulais faire quand j'étais tout gamin. Cela commence par recopier les strange, fantask, les bandes dessinées américaines. C'est comme ça que j'ai probablement appris à dessiner.

Sceneario : Comment as-tu rencontré Froideval ?
Tacito : Disons que ça a été une rencontre un petit peu provoquée. Zenda venait de se créer, avant de passer sous le giron de Glénat, j'étais passé montrer mes planches et Froideval avait vu certaines planches avec des décors qui l'avaient intéressé. Il m'a contacté et on a travaillé ensemble. Cela s'est fait assez naturellement et relativement facilement par rapport à ce que l'on croit.

Sceneario : En même temps, tu as un deuxième métier, tu es médecin.
Tacito : Oui, tout fait

Sceneario : Ce qui m'avais impressionné, c'est une année, au festival bd de Maison Laffite, une femme dans la file d'attente a eu un malaise et tu t'es levé pour la rattraper avant qu'elle tombe !
Tacito : Oui, j'avais vu qu'elle devenait un peu blanche (rire) [...]

Lire la suite ›