Dessinateur :


Scénaristes :





Coloriste :


Éditions :

DC Comics

Genre :

Action

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9781401214869

Résumé de l'album Tome 4

(52 40 à 52)
L'Intergang a donc enlevé des savants fous dans le monde afin qu'ils puissent construire l'arme parfaite pour ensuite pouvoir attaquer Black Adam qui leur a refusé son soutien dans leur traffic d'arme. Mais voilà, cette attaque tue Isis (avec la mort d'Osiris dans le précédent tome c'est la goutte qui fait déborder le vase) et Black Adam déclare donc la guerre à l'Intergang ainsi qu'à ses alliers qui ont donné leur soutien. Il attaque donc la principauté de Bialya en massacrant tous les civils sur son chemin, ainsi que le gouvernement. Devant cet impardonnable génocide, les forces se montent et la troisième guerre mondiale est déclarée...
Pendant ce temps là Booster Gold, "revenu à la vie", découvre qu'au delà de la réalité un autre danger guette, en effet, le multiverse est menacé, avec Rip Hunter et Supernova ils vont tenter de déjouer les plans des forces qui veulent tout détruire, c'est une course contre la montre qui commence alors...
Natasha, qui découvre enfin, suite au massacre des centaines de gens qui s'étaient retrouvés du jour au lendemain possesseurs d'un super pouvoir, que Luthor est derrière tout ça et qu'il ne s'agit, encore une fois que d'un stratagème despotique.
renée Montoya, devenue la nouvelle Question, part à la recherche de Batwoman, enlevée par l'Intergang. Avec Nightwing elle va surtout découvrir que la Bible des crimes a plus d'impact que ce qu'elle croyait au préalable !

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Tome 4

Dernier tome de cette très remarquable série qui finit vraiment en beauté; Bon, la partie Booster Gold/Multiverse est un peu complexe à décortiquer, faut vraiment s'accrocher pour comprendre els tenants et aboutissant, et d'ailleurs il faudra que Johns créé ensuite une série sur Booster Gold pour continuer son explication tant c'est un peu obscure tout de même ! Malgré tout, le parcours de Black Adam tout au long de 52 est fascinant, une reconversion qui part ainsi en vrille, le tout écrit de façon magistrale, c'est passionnant, ce qui l'est aussi c'est la façon qu'ont toutes ces intrigues pour se rejoindre. Peut-être que finalement 52 s'est éloigné de son postulat de base, c'est à dire de simplement raconter ce qui s'est passé pendant l'année d'absence de la trinité, pour développer un event de grande envergure, mais en fin de compte le projet a progressivement gagné en profondeur avec des personnages très forts et très bien écrits, rarement Black Adam n'a été aussi intéressant, de même que Booser Gold ou même Renée montoya. Ce qui, fait que 52 reste une très bonne réussite, sans un seul accros, qui tient son lecteur du début à la fin grace à un rythme et un sens de la mise en scène incroyable.
Je ne saurais que trop vous conseiller de dévorer, à votre tour, ces 4 albums passionnants !

Par , le

Les albums de la série 52