198

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

Marvel Comics Group

Genre :

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9780785119944

Résumé de l'album 198

Voilà. Le jour M a tout chamboulé, la plupart des mutants sur terre sont redevenus de simples êtres humains. Il ne reste que 198 d'entre eux, 198 êtres qui ne comprennent plus trop dans quel monde ils sont. Tous les rejettent, tous veulent les parquer et ils doivent trouver refuge à l'ancienne école de Xavier, seul havre de paix. Mais voilà ! cela ressemble vite à un nouveau camps, une sorte de prison, on les range, on leur applique une puce pour savoir où ils sont, on leur interdit de sortir "dans le monde", et cette situation finit vite par en agacer certains !
Parmi ces mutants on distingue très vite quelques cas particuliers comme le mystérieux Mr M, doté d'énormes pouvoirs, il semble vouloir faire le bien et calmer les coeurs enflammés mais très vite son interventionnisme va envenimer plutôt qu'autre chose, d'autant que dans l'ombre un autre mutant, Johnny D, semble lui aussi vouloir "intervenir", mais pas forcément dans le bon sens du terme...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album 198

Alors House of M est terminé, on a eu droit à Son of M qui recadrait légèrement les choses vis à vis des espoirs à avoir, maintenant on a 198 ! Un projet très porteur qui pouvait permettre de bien recalibrer le concept, l'enrichir et ouvrir vers des horizons riches et intéressants ! Mais nous sommes loin d'avoir ne serait-ce qu'une parcelle de cet enthouiasme en refermant la dernière page de ce recueil !
Non seulement le scénario patine et ne semble pas vouloir vraiment décoller, il balance entre romance de midinette, énième discours stéréotypé sur le mutant rejeté par la société que personne n'aime, et ensuite l'intrigue n'a pratiquement pas une once d'intérêt tant elle s'embourbe et ne décolle pas vraiment ! Quapprend-on véritablement sur ces 198, sur cette situation et éventuellement sur les autres mutants déchus ? Certes les fiches en fin de bouquin permettent de mettre des noms sur ce chiffre mais c'est tout. Ca n'a pas l'envergure qu'on pouvait attendre. D'ailleurs les couvertures magnifiques de cette mini-série pouvaient laisser espérer un truc bien engagé, bien alternatif, autre chose que cette histoire bien habituelle en fin de compte !
Le dessin quant à lui ne me laisse aucun souvenir particulier, un énième quidam qui fait son boulot honnêtement, sans plus !
Bref, un évènement qui fait l'effet d'un pétard mouillé. Pas grave, il y a la suite qui promet d'être plus captivante !!!

Par , le