Les sept défis gourmands

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

BAMBOO

Collection :

Grand Angle

Genre :

Cuisine

Humour

Sortie :
ISBN : 9782818934524

Résumé de l'album Les sept défis gourmands

Mathieu Vianney, chef étoilé, propriétaire du restaurant la Mère Brazier à lyon, refuse du monde. Il lui faudrait s’agrandir, mais le propriétaire de l’immeuble voisin, seul susceptible de lui permettre une extension de son restaurant, refuse obstinément de lui céder son bien quel qu’en soit le prix.
Un jour pourtant, ce dernier lui fait une proposition. S’il accepte de relever sept défis culinaires et qu’il les mène à bien, il lui cédera son immeuble.

Par Olivier, le 22/11/2015

Notre avis sur l'album Les sept défis gourmands

Curieux bonhomme que ce voisin et notre restaurateur n’est pas au bout de ces surprises quant aux défis à relever qui seront tous de véritables gageures.
Sur un scénario endiablé d’Hervé Richez, le Chef Mathieu Vianney va devoir faire appel à toute sa créativité et laisser exploser son génie du gout et des saveurs pour répondre aux demandes de son diable de voisin.
Sept défis, tous aussi irréalisables que ceux qui furent imposés à Hercule, et à chaque fois, le chef se devra de composer des plats dont l’alliance des saveurs envoutera les papilles, ensorcellera les sens des convives jusqu’à déclencher des émotions intenses et sublimes.

12 rue Royale est un hymne à la grande cuisine, aux produits du terroir sans qui elle ne serait pas et aux grands Chefs qui, par leur talent et leur inventivité maintiennent avec brio la gastronomie française au rang de grand art.
Mené tambour battant, avec humour et une bonne dose d’autodérision, le récit nous entraine dans l’effervescence des cuisines, le choix délicat des matières premières, l’amour du goût et le respect du produit qui guident le bouillonnant Mathieu Vianney.

C’est un vrai plaisir de retrouver Efix, son trait apporte fantaisie et légèreté à l’album et Il se crée une remarquable osmose entre le scénario et le dessin qui nous entraine dans un véritable tourbillon d’aventures. Il a su saisir la tension qui habite la cuisine du grand restaurant, les gestes précis, l’attention portée aux moindres détails tout en mettant en scène des personnages aux caractères affirmés.

Cet album est un véritable régal.

Par , le

Nos interviews liées

EFIX

Cedric pour SCENEARIO.COM : Etes vous comme la plupart des auteurs Bd « tombé dedans tout petit » ?
EFIX:
Un jour, pour mes 4 ans, mon père m'a offert « L'AFFAIRE TOURNESOL ». Ce jour là, je ne me souviens même plus si je savais déjà lire mais ce qui est encore tout frais, c'est qu'à la dernière page de ce merveilleux livre, une idée lumineuse s'est imposée : je serai auteur de bandes dessinées ! Au moment du lycée, ça m'a procuré un super avantage sur mes potes. Je ne me suis jamais demandé ce que je voulais faire plus tard puisque je le savais. Malgré le chaos de ma scolarité, j'ai toujours vécu ça comme un drôle de don. Car si vraiment j'en avais un, c'est celui-là : le don de la conviction. La prétention suprême, quoi ! C'est marrant mais je ne pense pas être quelqu'un de très sûr de soi mais je dois reconnaître que dans ce domaine, ça a toujours été imaginé avec candeur : « - Caisseu tu veux faire plus tard ?- Ben, de la bande dessinée, pourquoi ? »

Cedric pour SCENEARIO [...]

Lire la suite ›

EFIX

SCENEARIO.COM: Peux-tu te présenter et quel a été ton parcours professionnel ?

FX: "My name is Robert. François-Xavier Robert", comme aurait dit un autre serviteur de sa majesté la reine des pommes.
Quand un copain en CM2, fou de BD, comme moi, a su que certaines initiales pouvaient se transformer en surnom (vous connaissez Georges Remi ?), il a immédiatement transformé F.X. en efix. Et c'est comme ça que j'ai commencé
à signer mes premières BD (une parodie de Goldorak, à l'époque).
A 10 ans, je ne mesurais pas la prétention d'une comparaison entre mon aœûûûvre naissante et celle finissante du grand Hergé.
Je ne faisais qu'ajouter une pierre à mon petit édifice personnel : "Quand je serai grand, je serai dessinateur de BD !" [...]

Lire la suite ›