100 BULLETS #5 Le blues du prince rouge

voir la série 100 BULLETS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Collection :

100 % VERTIGO

Genre :

Comics

Polar

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782809401905

Résumé de l'album Le blues du prince rouge

Jack est un SDF et un toxicomane. Il raconte à son dealer comment un homme lui a donné une arme à feu en plus d'une malette contenant 100 balles, comment cette arme doit lui permettre de se venger de celui qui a fait de lui cette épave.
A Atlantic City, une réunion d'une haute importance va avoir lieu  sous la présidence d' Augustus Medici concernant les Treize familles. Graves, quant à lui, est dans les parages...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Le blues du prince rouge

Nous retrouvons dans ce volume les épisodes US 100 bullets # 20 à 25.
Comme toujours, Brian Azzarello et Eduardo Risso nous surprennent avec ces différents récits. 

Si vous n'avez jamais ouvert un 100 bullets, il n'est pas encore trop tard. Cette série est une des plus réussies, des plus inventives et des plus surprenantes en provenance des USA. Bon, c'est sûr qu'il vaut mieux avoir lu les précédents tomes pour s'y retrouver et pour suivre la trame principale qui concerne les Minutemen, et le Trust. Mais ce récit se compose aussi de mini-séries où nous retrouvons tel personnage dans telle situation.

Le premier récit de cet album nous entraîne dans Central Park où nous assistons à la rencontre entre Benito Medici et M. Shepperd, dont le dialogue va nous en apprendre plus sur les Minutemen et le Trust, alors qu'en même temps va se dérouler un réglement de compte entre trafiquants et dealers. Nous assistons à tout ça en tant qu'observateur et témoin.  La deuxième histoire nous entraîne sur les pas de Jack, un homme devenu toxicomane et SDF, et dont on attend qu'il se venge de celui qui l'a rendu comme cela. Azzarello fait preuve d'un certain sens de l'humour noir avec cette histoire. Il nous entraîne là où l'on s'y attend le moins.  Et la troisième partie nous narre cette réunion concernant les treize familles et nous y suivons aussi Benito, dont nous allons découvrir le caractère.

Risso fait aussi un magnifique travail au dessin : son style est très spécial et très réussi. Avec 100 bullets, il a trouvé la série qui laisse éclater son talent.

100 bullets est une série violente, certes, mais qui mérite vraiment le détour.

Par , le

Les albums de la série 100 BULLETS