100 BULLETS #17 Dernières cartouches

voir la série 100 BULLETS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

URBAN COMICS

Collection :

Vertigo Classiques

Genre :

Polar

Sortie :
ISBN : 9782365771047

Résumé de l'album Dernières cartouches

C'est l'heure des règlements de compte. Les Minutemen vont faire le ménage.
Ils s'en prennent aux membres du Trust. Mais, même entre eux, ils ont quelques dettes à régler.
Tout cela les amène vers la demeure de Augustus Medici. Un lieu où Javier Vasco et l'agent Graves se retrouvent en compagnie du maître des lieux pour y boire un verre de vin tout en parlant affaires. A l’extérieur, Lono rencontre Dizzy...

 

Par Berthold, le 27/11/2012

Notre avis sur l'album Dernières cartouches

Dernières cartouches...
Le dénouement de cette grande saga, de ce polar hors norme conçu par Azzarelo et Risso est proche. Dernières cartouches étant l'avant dernier tome de la série 100 Bullets.

Dans ce tome, tout s'enchaine rapidement. Le scénariste ne nous laisse pas le temps de respirer. Il montre une nouvelle fois son art dans la façon de gérer l'ambiance.
Il y a cette scène où l'on voit ce gamin rencontrer un caïd qui va lui fournir une arme pour abattre un autre enfant qui deale dans leur quartier. Je trouve que ce passage est vraiment difficile et c'est aussi l'un des plus forts de ce tome. Le moment où l'enfant tire risque de traumatiser plus d'un lecteur. Mais le plus dur se situe dans le regard de cet enfant.
Ce n'est pas tout. Azzarelo nous surprend aussi avec les divers rebondissements qui parcourent ce livre. Les règlements de comptes sont violents, très violents. Là encore, l'auteur fait fort en nous laissant en plein suspense avec cette dernière case. Je n'en dis pas plus pour vous laisser le plaisir de lire et de profiter des dernières cartouches des Minutemen.

Que dire de plus sur l'excellent travail d'Eduardo Risso qui a signé ici l'un de ses chef d'oeuvres ? Il a su imposer son style dans le polar et a fait preuve d'une grande maestria dans la mise en scène. Il y a cette scène de la mort de l'enfant, celle de la mort de Cooper ou encore celle, façon Miller Crossing, concernant un des Minutemen. Mais surtout, il y a ce final entre Lone et Dizzy.
Je suis un grand admirateur du travail de Risso sur cette série et je suis sur que vous apprécierez aussi.
On peut aussi admirer les superbes couvertures originales de Dave Johnson pour ces épisodes.

Dernières cartouches
est un excellent tome de la série 100 Bullets.
Si vous n'avez pas encore pris le train en marche, Urban Comics a réédité les premiers tomes de la saga. Une bonne occasion de vous plonger dans l'un des chefs d'oeuvres du neuvième art, dans l'un des monuments du label Vertigo.
Indispensable !

 

Par , le

Les albums de la série 100 BULLETS