100 BULLETS #7 Cent balles pour un privé

voir la série 100 BULLETS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Collection :

100 % VERTIGO

Genre :

Comics

Polar

Sortie :
ISBN : 9782809405972

Résumé de l'album Cent balles pour un privé

Milo Garret est un privé du genre a aimer une bonne bagarre où il s'en sort toujours vainqueur, à se taper de belles filles et la boisson. Mais ce jour là, Milo Garret a un accident de voiture. Il se retrouve à l'hôpital où les docteurs ont soigné ses blessures au visages et l'ont laissé la tête sous un bandage genre momie. Qu'importe, c'est pas ça qui va faire changer le style de vie de Milo. Mais par contre, qu'un certain Graves lui rend visite à l'hôpital et lui remet une malette où se trouve un flingue et 100 balles, là ça risque de tout changer; surtout lorsque Graves lui apprend que ce n'était pas un accident mais qu'on lui avait trafiqué sa voiture pour qu'il se plante.
Çà, Milo Garret ne l'encaisse pas. Il se remet en piste pour retrouver ce qui lui ont fait ça et pourquoi...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Cent balles pour un privé

Ce nouveau volume de la série récompensé par les Eisner Awards et Harvey Awards intitulé 100 Bullets est un excellent polar avec un privé dans la bonne tradition du privé sauf qu'il a le visage sous un bandage, des femmes fatales, du sexe, de la boisson, des bagarres et des morts violentes.
Ce volume 7 reprend la saga The Counterfifth Detective (épisodes #31 à 36).

Brian Azzarello nous offre à lire de l'excellent polar. En tout cas, personnellement, j'ai vraiment apprécié. Le récit est vraiment très bon et c'est bien noir. Bien sur, nous en apprenons un peu plus sur Graves et les Minutemen sont on croise certains membres ici. Mais c'est surtout la façon qu'a le scénariste de nous balader dans cette histoire et d'essayer de découvrir avant Milo Garret qui l'a manipulé. L'auteur fait aussi une bonne utilisation de la voix off comme dans les plus grands films noir. tout cela aussi pour nous embrouiller. Et Azzarello nous mène vraiment par le bout du nez ici. Ce volume 7 est bien un des meilleurs titres que j'ai lu de cette série.
Il faut aussi souligner l'importance de l'excellent travail fourni par Edouardo Risso. ces jolies filles sont vraiment inoubliables. Il en fait vraiment des femmes fatales. Mais il s'amuse aussi à nous donner des petites scènes comiques à côté de l'intrigue principale. prenez donc la scène où Garret discute dans un restaurant avec Megan et surveillez le jeune serveur à lunette qui manque de se faire agresser sexuellement par la fille un "peu ronde" dans la remise. Risso est vraiment un des meilleurs dessinateurs. Si vous avez lu sa saga Je suis un vampire, vous vous en doutiez déjà.
J'aime bien aussi le look de ce privé avec ses bandages, cela en jette, cela donne du charisme au privé.

Vous pouvez aussi admirer les magnifiques couvertures signés Dave Johnson.

Alors, amateur d'excellents polars, venez aider Milo Garret dans son enquête, je suis sur que vous apprécierez !

Par , le

Les albums de la série 100 BULLETS