Thomas Allart

Scenariste / Dessinateur / Coloriste

Biographie

Thomas Allart parle de lui-même avec beaucoup d'humour, déjà à neuf ans dit-il, il faisait le desespoir de sa mère (humour) en se mettant à dessiner nuit et jour. Il pousse jusqu'au bac, qu'il obtient grâce à ses notes dans les options Arts Plastiques et Histoire de l'Art, mais semble t-il, de justesse.
Ensuite, direction les Beaux-Arts, à Annecy, pendant un an, puis direction Marseille. Trois ans là-bas durant lesquels il dessine, fait la connaissance de sa compagne, rate son diplome... et qu'il se rend compte que sa carcasse ne prend pas un chemin bien defini... selon lui...
Mais bon, entre temps le bonhomme a l'occasion de travailler sur des courts métrages de dessin animé, avec un super prof rencontré à Annecy, dans le hasard d'un cours de dessin. Ses dessins ont un sens en fait, et il rencontre même AIMA, créateur et directeur de l'école des Gobelins à Paris, mais opte quand même pour les Beaux Arts.
Après son armée, divers boulots et deux ans de chomâge, en 1997, il raccroche avec le dessin animé. Il répond à une petite annonce dans un journal, un studio qui se monte à Arles, et les choses s'enchainent, il rencontre Eric STOFFEL (le scénariste de Pandora) par l'intermédiaire d'Olivier Thomas, dessinateur d'Arvandor, qu'il a rencontré précédemment dans un studio de dessin animé de Marseille... Comme quoi, quand ça s'enchaine, ça s'enchaine...
Finalment, entre le moment où il commence à bosser, et le 15 mars 2000, date à laquelle il signe son premier contrat de BD, il s'est écoulé 10 ans... Mais le voilà, comme il dit :
"Et me voilà, grattant des planches à longueur de journée, pour votre plaisir, à vous lecteurs! j'ai l'impression d'être comme un cuisinier qui fait goûter un plat dont il n'est pas sûr de la recette, et encore moins du temps de cuisson!
hé, hé! Alors, c'est bon ?"
Visiblement ... oui ;o)

Il est fortement conseillé de lire l'interview de Thomas Allart et Eric Stoffel.