Mario Alberti

Scenariste / Dessinateur / Coloriste

Biographie

Mario Alberti est né le 7 Mai 1965 à Trieste (Italie). Depuis son plus jeune âge, il dessine des BDs, son premier personnage étant une pieuvre avec une cape et un tuba, le roi des mers... Un roi des mers bien précoce, avec des bulles bien évidemment vides, car Mario ne sait encore pas écrire... Précoce
Son premier contact professionnel dans le monde du fumetto (terme designant les revues type comics en Italie), est Federico Memola, qui lui présente Marcello Toninelli, une pointure dans le domaine, que l'on a pu voir dans nos éditions pockets, mais qui a dessiné de fameuses séries en Italie. C'est lui qui a aidé Alberti à trouver une sorte de ligne graphique, alors que celui-ci se perdait dans des couleurs douteuses dans son projet Holly...
Selon Alberti lui-même, avec un tant soit peu de recul, il reconnaît volontiers une influence de Magnus, Pazienza, Cavazzano, Shirow, Mignola et surtout le nom moins célèbre Miyazaki...

Après une publication de son récit Holly dans Fumo di China, un fumetto Italien donc, Mario Alberti commence à travailler avec d'autre revues du milieu, notamment avec Michelangelo La Neve pour les scénarios. Il considère actuellement la revue Intrepido, comme sa veritable école de BD, puisqu'en fait, on le laissait dessiner à peu près ce qu'il voulait.

Comme beaucoup de sa génération, Mario est fortement marqué par Star Wars et Blade Runner, mais également par les romans de Dick et d'Heinlein, et veut faire de la SF. Il envoie alors des planches à Antonio Serra et, après des teste, rejoint l'équipe de dessinateurs de Nathan Never, série populaire de l'éditeur Sergio Bonelli. Il travaille ensuite sur Legs Weaver, et fait la connaissance d'un compatriote, et desomrais co-scenariste, Luca Enoch, avec qui il a signé en 2002, le premier tome de Morgana, chez Les Humanoïdes Associés.