Bernar Yslaire

Scenariste / Dessinateur / Coloriste

Biographie

Yslaire naît à Bruxelles en 1957. Son père, grand journaliste politique et sa mère, haut fonctionnaire de l'Etat,et militante féministe à l'ONU, lui donnent le gout des lettres. En 1970, il quitte le cocon familial pour vivre la bohème sous la houlette du scénariste Brouyère. Il débute à Spirou en 1975. "Coursensac et Balladin" sera son premier 44 planches.
La même année (1978), il lance "Bidouille et Violette", la première histoire d'amour en bande dessinée. "Mélancomique" comme disait Gainsbourg.
En 1985, associé à Balac, il revient à ce dessin réaliste qui lui est cher depuis l'enfance. La parution de " Sambre " dans " Circus " en fait le BD-choc de l'année. Les 4 albums du premier cycle confirmeront un succès allant crescendo.
Parrallèlement, il s'essaie à l'illustration dans les grands quotidiens, collabore à la télévision belge sous forme de génériques animés, devient graphiste attitré de trois compagnies théatrales, collabore encore à un film-documentaire sur Victor Martin à Ausschwitz, scénographie avec l'architecte Metzger les journées du patrimoine à Schaarbeek, s'initie en pionnier au techniques d'Internet.
Artiste pluridisciplinaire, sa passion reste néanmoins la bande dessinée. En 1997, il s'engage dans l'ambitieux projet du " XXe Ciel ", une bande dessinée d'un type nouveau, adaptatation de son site Web, qui pose un regard en quête de sens sur un vingtième siècle qui s'achève alors. Début 2003, il scénarise "Trois Vierges" (dessin : Boccar).

En septembre de la même année, " Sambre " fait son grand retour avec l'ouverture d'un nouveau cycle. L'oeuvre d'Yslaire a déjà été couronnée de nombreux prix en France, Belgique, Suisse, Espagne et Canada. Elle est traduite en néerlandais, anglais, espagnol, italien, allemand, suédois et coréen.

(Source Glénat)